mar. Juin 22nd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

En vue du renouvellement de la section CVI de l’ADEMA-PASJ, reporté deux fois, sans motif: Le Comité Exécutif national saisi par six secrétaires généraux pour la mise en place urgente du bureau, samedi prochain

L’annonce a été faite lors d’une assemblée générale d’information des sous-sections majoritaires de l’ADEMA-PASJ en Commune VI du district de Bamako, tenue, hier, dimanche 6 juin, à Yirimadio. Six (6) Secrétaires généraux sur 11, ont également dénoncé l’attitude du Secrétaire général de la Section CVI, Mahamane Touré, qui est en train  » de piétiner les statuts et règlement du parti, notamment la non-exécution des décisions de la Section d’organiser la conférence communale « , afin de renouveler le bureau.

En prélude au Congrès national de la Ruche, les cadres du Bureau du Comité Exécutif National de l’Alliance pour la Démocratie au Mali-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ) ont procédé, depuis longtemps, au renouvellement des sections, des sous-sections et des comités du parti. A cet égard, il a pu renouveler presque tous les bureaux régionaux, des cercles, des communes, y compris ceux du District de Bamako, sauf celui de la Section Commune VI.

La conférence pour cette dernière, qui était prévue pour le 23 mai dernier, puis reportée au 6 juin, n’a pas pu avoir lieu. C’est pourquoi, 6 Secrétaires généraux sur les 11 de la sous-section de la Commune dénoncent les agissements du Secrétaire général de la Section C VI, Mahamane Touré. Ils lui reprochent  » de violer les textes du parti pour des fins personnelles, notamment de soutenir un candidat pour les prochaines élections présidentielles « . D’où, son refus d’organiser la conférence communale visant à renouveler le bureau actuel, qui dirige depuis sept ans.

 » La Section VI, par lettre circulaire du Comité Exécutif (CE), a demandé de renouveler toutes les structures du parti, et toutes ont été mises en place depuis le 10 avril dernier, et validées par les superviseurs du CE, sauf la Section CVI du district « , a laissé entendre le Secrétaire politique de la section VI ADEMA-PASJ, Abdoulaye Koné. Et d’ajouter que  » Les raisons sont simples, le Secrétaire général, sentant qu’il n’a plus la majorité, viole les textes et installe des structures parallèles pour disposer d’une majorité parallèle et agir comme il l’a fait en 2014, en vue d’obtenir le poste ».

Selon lui,  » durant 7 ans, le Secrétaire général, Mahamane Touré a été incapable de créer la cohésion au sein de la section, il joue donc au dilatoire. Il n’a plus la capacité de diriger la Section CVI « . C’est dans ce contexte que 6 sur les 11 Secrétaires généraux de sous-section ont décidé d’agir pour éviter le  » chaos  » en Commune VI. Il s’agit des secrétaires généraux des sous-sections de Niamakoro, Missabougou, Yirimadio, Senou, Sokorodji et Banankabougou.

Ces sous-sections de la CVI, ayant la majorité des militants et le plus grand nombre des secrétaires généraux desdites sous-sections, ont décidé de tenir la conférence de section, le samedi 12 juin prochain, afin de mettre en place un nouveau bureau. C’est dans ce sens qu’ils ont adressé une correspondance au Bureau Exécutif pour la supervision et la validation des travaux.

Notons que ces secrétaires généraux de différentes sous-sections CVI ont décidé ensemble de soutenir la candidature d’un membre et militant de ladite Section. Il s’agit de N’Tji Abdrahamane Diawara, de la sous-section de Banankabougou, qui est pressenti pour le poste de Secrétaire général de la Section de la Commune VI de la Ruche du District de Bamako.

Daouda Sangaré

Source: l’Indépendant