jeu. Juin 24th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour la réussite de la Transition: L’alliance AJPRT-ANW Ko Maliko portée sur les fonts baptismaux

Pour une sortie définitive de la crise, l’Alliance des Jeunes Patriotes pour la Réussite de la Transition (AJPRT-ANW Ko Maliko) vient de voir le jour. En vue de fournir  d’amples informations sur ledit mouvement, parrainé par Lala Mint Mohamed, ces responsables ont animé, le mercredi 2 juin, une conférence de presse, au cours de laquelle ils ont expliqué le bien fondé de cette alliance, qui entend soutenir les autorités actuelles de la Transition pour la réussite du processus.

Selon le président de l’alliance, Ibrahima Kalilou Théra, c’est au regard de l’évolution du pays et des tournures que les choses sont en train de prendre qu’ils ont décidé de créer ce mouvement et de lancer un appel vibrant à l’ensemble des forces de la nation à se mobiliser autour de l’essentiel, qui est de sauver le Mali, notre héritage commun.

Selon ce dernier, après avoir fait un diagnostic sans complaisance de la situation, les jeunes qu’ils sont et qui constituent l’alliance, se sont rendus compte que les Maliens sont divisés parce que chacun cherche à sauver ses intérêts particuliers et non l’intérêt général de la nation, qui doit primer en toutes circonstances.

Pour Ibrahim K. Théra, l’heure est extrêmement grave, car c’est la survie même de notre pays qui est menacée et qui nécessite un sursaut national, une union de toutes les filles et tous les fils du pays.  » Nous pensons qu’il est impératif pour tous les Maliens de s’impliquer, corps et âme, afin d’éviter à notre pays une éventuelle catastrophe. C’est pourquoi, nous, les jeunes leaders de l’Alliance des jeunes patriotes pour la réussite de la transition, très conscients que l’avenir de toute une nation repose sur l’épaule de la jeunesse et conscients de notre responsabilité et de notre devoir vis-à-vis de notre pays, le Mali, et très soucieux du devenir de notre pays et des enjeux de sa stabilité pour les générations actuelles et futures, avons décidé, en toute responsabilité et avec détermination d’apporter notre contribution à l’edification d’un Mali de paix et de quiétude « , a souligné le président de AJPRT-Anw ko Maliko. Avant d’inviter les uns et les autres à dépasser les considérations personnelles et partisanes, pour sortir notre pays du gouffre.  » C’est pourquoi, nous les jeunes de l’AJPRT, soutenons totalement et massivement le processus de la transition en cours. Et nous lançons un appel à tout le peuple malien à mettre l’intérêt de la nation au-dessus de tout intérêt personnel, en s’engageant positivement auprès des autorités de la transition pour une sortie effective de crise. Nous appelons les partenaires du Mali et la communauté internationale à soutenir le Mali  pour une transition  réussie et apaisée, qui pourra aboutir, très bientôt, à des élections inclusives, crédibles et démocratiquement souhaitées « , a ajouté Théra.

Il a, par ailleurs, saisi l’occasion pour exprimer le soutien total et massif de l’alliance à notre armée, tout en rendant un vibrant hommage aux civils et militaires tombés sur le champ de l’honneur et à tous ceux qui sont victimes de l’insécurité de notre pays. En outre, il a réaffirmé l’engagement d’AJPRT-ANW Ko Maliko à poser d’autres actions concrètes pour soutenir le processus de la transition au Mali.

L’initiative a été saluée à sa juste valeur par la marraine dudit mouvement, Dr.Lala Mint Mohamed, qui affirme avoir décidé d’accompagner ces jeunes sans même hésiter, car tous les pays du monde comptent sur leur jeunesse pour se développer et gérer leurs problèmes. A l’en croire, le Mali doit compter sur sa jeunesse pour surmonter ses épreuves d’instabilité.  » Ces jeunes ont lancé un cri de cœur tout de suite en appelant les Maliens et Maliennes à se mobiliser pour accompagner cette transition afin qu’elle puisse aboutir à des élections libres, crédibles et transparentes, également pour que notre pays aussi se remette en marche et en voie de son développement « , a-t-elle déclaré.

A ses dires, la première des choses qu’il faut pour la réussite de la transition c’est que les fils et filles du Mali se donnent la main et réfléchissent tous ensemble pour trouver une voie de sortie.  » Nous sommes à un moment décisif de notre existence, nous avons intérêt à nous donner la main, à être ensemble. Le monde entier nous observe « , a-t-elle conclu.

Ramata S.Kéita

Source: l’Indépendant