mar. Sep 28th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour permettre à leur clientèle commune de relier leur compte bancaire BDM-sa à leur compte Moov Money et faciliter les transactions: Moov Africa Malitel et la BDM-SA lancent un nouveau service dénommé Bank to Wallet

L’opérateur de téléphonie mobile, Moov Africa Malitel, en partenariat avec la BDM-SA, vient de lancer un service de transfert d’argent mobile, communément appelé  » Bank to Wallet « . La cérémonie de lancement officiel de ce nouveau produit, conçu conjointement par les équipes techniques des deux structures, a eu lieu, hier, au Radisson Collection, en présence du Directeur général de Moov Africa Malitel, Abdelaziz Biddine et de celui de la BDM-SA, Bréhima Amadou Haïdara.

Selon M.Biddine, le 14 mars 2014, la BDM-SA et la SOTELMA-SA se réunissaient pour le lancement de Mobicash, devenu Moov Money, depuis le 1er janvier 2021, suite au changement de l’identité visuelle de l’entreprise.  Sept ans après, les voici encore réunies pour renforcer leur partenariat à travers le lancement du service de transfert mobile, communément appelé «  Bank to Wallet/Wallet to Bank « , mis en place grâce à la bonne collaboration entre les deux sociétés.

Aux dires de M.Abdelaziz Biddine, ce service permet aux clients communs de la BDM-SA et de Moov Africa Malitel de bénéficier des services bancaires, à partir de leurs téléphones ou portemonnaies électroniques, avec aisance et simplicité.

En effet, il permet au client de transférer de l’argent de son compte bancaire BDM-SA vers son compte Moov Money et vice-versa, également de consulter le solde ainsi que le mini relevé de son compte bancaire BDM-SA, entre autres opérations.

Selon le Directeur général de Moov Africa Malitel, le service « Bank to Wallet  » est donc un service permettant le renforcement de l’inclusion financière en assurant des transactions financières vers des zones non couvertes par le service bancaire.  » A partir de votre compte bancaire, vous pouvez assurer le transfert d’argent vers une personne dans une zone rurale dépourvue d’agence bancaire ou vers une personne non souscrite à la banque. Il suffit de transférer l’argent de votre compte bancaire vers votre compte Moov Money. A partir de votre compte Moov Money, vous pouvez transférer vers tout autre comte Moov Money « , a précisé M.Biddine.  Avant de rappeler les autres avantages qu’offre le service Moov Money, notamment la possibilité au client d’acquitter  ses factures et abonnements sans avoir à se déplacer. Ainsi, à l’en croire, un client ayant souscrit à Bank to Wallet peut, en partant de son compte bancaire payer ses factures et abonnements. Il a pour cela saisi l’occasion pour inviter la population à souscrire à Moov Money et à passer dans les agences de la BDM-SA pour lier leur compte bancaire à leur compte Moov Money, en vue de bénéficier de nombreux services.

Selon le Directeur général de la BDM-SA, dans un monde qui bouge en permanence, l’innovation et l’adaptation rapide sont les clefs de la performance des entreprises. A ce titre, les services bancaires et téléphoniques sont devenus comme des services sociaux de base, au même titre que l’eau potable ou les médicaments, avec les mêmes exigences de satisfaction et de qualité. Et d’ajouter que la solution de transfert d’argent, qui vient d’être ainsi lancée officiellement, a été conçue pour répondre exactement aux besoins de leur clientèle commune dans ce domaine.

Ce nouveau service, appelé également  » mCauris Moov Money/BDM-SA « , présente plusieurs avantages, à savoir la flexibilité dans la gestion du compte du client, en ce sens qu’il permet de relier son compte BDM à son compte Moov Money et facilite de ce fait les transactions.

Le client peut effectuer l’opération inverse, c’est-à-dire faire des dépôts depuis son compte Moov Money sur son compte BDM. «  En un mot, ce service facilite la vie à travers le gain en temps et permet naturellement de consacrer ce temps à ses activités, à économiser donc les frais liés aux déplacements « , a ajouté M. Haïdara.

Ramata S. Kéita

Source: l’Indépendant