mar. Nov 30th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille confié à Mme Wadidié Founè Coulibaly

Membre du M5-RFP, ayant pris activement part aux différentes manifestations organisées par celui-ci, qui ont contribué à fragiliser le pouvoir d’IBK, Mme Wadidié Founè Coulibaly est la nouvelle ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille.

Détentrice d’un Master en Gestion des entreprises et administration, Founé Wadidié travaillait, jusqu’à sa nomination à ce poste, à la Canam en tant qu’Inspecteur de sécurité sociale. Connue pour ses qualités d’activiste, la désormais ministre en charge de la Promotion féminine militait aussi au sein du comité syndical de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale, au poste de Secrétaire aux relations extérieures. Elle était également membre de la section SAG Syntagme, en qualité de Secrétaire chargée des relations féminines.

Auparavant, avant d’intégrer la Canam, Founè Wadidié a servi, de 2010 à 2011, à WAMACOM Équipement SARL, où elle était employée comme gestionnaire administrative et financière, chargée, entre autres, de coordonner  »  les achats fournisseurs, les suivis-produit «  et la satisfaction de la clientèle. Elle a aussi travaillé comme bénévole à la Croix-Rouge Internationale, à Paris, en 2009, et également à la mairie de Paris, auprès du Secrétaire à la Jeunesse comme stagiaire. Elle fera valoir ses compétences aussi à l’Auberge Notre Dame de Paris, en qualité de gestionnaire administrative et financière, de 2008 jusqu’en 2010, année au cours de laquelle elle va effectuer une formation au centre d’analyse stratégique de Toulouse sur l’orientation de l’aide au développement en Afrique.

Outre cette session, Mme Wadidié Founè Coulibaly a aussi pris part, en août 2019, à la formation sur la pratique de l’audit et du bilan social, procédures de description des postes et de gestion prévisionnelle des emplois et des carrières, au compte de la Canam, à la formation sur les dispositions pratiques lors des passations de marchés, de contrats et de recrutement de personnel.

À ces formations, il faut ajouter le stage de formation sur les technologies de production du coton pour le Mali, qu’elle effectua en septembre 2019, sans oublier sa formation sur le nouveau système d’information intégré à l’identification biométrique de type web services, l’utilisation et le mode de fonctionnement des kits d’authentification biométrique à Bamako, espace AMO des hôpitaux et cliniques de Bamako, en février 2019.

Cheffe de mission du mouvement  » Debout sur les remparts « , Founè Wadidié Coulibaly a aussi pris part, du 30 octobre au 7 novembre, à la session de formation sur la gestion des carrières et de la mobilité professionnelle, à Paris, au compte de la Canam, où elle travaillait depuis 2012 jusqu’au vendredi 11 juin, en tant qu’inspecteur de sécurité sociale.

Cette diplômée en gestion des entreprises et administration, qui tient désormais les commandes du département en charge de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, est également détentrice d’un DUT de l’Université Patrice Lumumba de Moscou, en Russie, où elle est allée poursuivre ses études après son diplôme de baccalauréat, obtenu en série SH, avec mention Assez Bien, au lycée ECOVIE de Bamako. Elle parle le Français, l’Anglais, le Russe, le Peulh et le Bambara et a une parfaite maîtrise de l’outil informatique. Comme loisirs, elle aime la lecture, le sport, les documentaires, la natation, le jardinage et également la politique.

Rappelons que Mme Wadidié Founè Coulibaly est un membre actif du mouvement  » Trop c’est trop « , porte-parole du mouvement  » Debout sur les remparts «  et de  » On a tout compris « . Elle est également membre du mouvement  » Antè abana «  et du comité directeur du Mouvement Démocratique Populaire (MDP). Assistante du Directeur de campagne de l’URD, lors de l’election présidentielle de 2018, Mme Coulibaly a aussi pris part, en tant que candidate, aux législatives de 2020, en CV.

R.S.K

Source: l’Indépendant