dim. Août 1st, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le Secrétaire général de l’ADP-Maliba, Me Abdoulaye Sidibé face à la presse, hier:  » La volonté de certains était de prendre en otage le parti pour leur propre ligne politique. Et nous avons mis fin à ça »

Le Secrétaire général de l’Alliance Démocratique pour la Paix au Mali (ADP-Maliba), Me Abdoulaye Sidibé, a tenu, hier mardi 13 juillet, au siège du parti, un point de presse sur le renouvellement de la Section Commune V du district de Bamako. A cet égard, il a déclaré que  » la volonté de certains était de prendre en otage le parti pour leur propre ligne politique. Et nous avons mis fin à ça « .

Pour le Secrétaire général de l’ADP-Maliba, depuis un certain temps, juste après le renouvellement de la Section-V du district de Bamako, lui et le président du parti, Youba Bah, sont les cibles d’injures et de propos déshonorants.  » Parce que nous sommes dans la logique de respecter et de faire respecter les textes du parti « , a-t-il martelé.

Tout est parti, selon lui, de la conférence communale extraordinaire du district de Bamako, précisément la Section-V.  » Nous avons été saisis, le 8 juin dernier, par 35 des 36 membres du bureau de la Section-Commune V pour le renouvellement du bureau: Après que le Comité Exécutif eut constaté un dysfonctionnement au sein du bureau, nous avons organisé la conférence extraordinaire de section-Commune V dans les règles de l’art « .

L’orateur affirme que le Secrétaire politique national du parti, Bamba Boubacar Keïta a supervisé les travaux de renouvellement dudit bureau. Et que la conférence s’est déroulée en présence des délégués des neuf sous-sections de la Commune, sous la supervision d’un huissier, pour constater et décrire le déroulement des travaux.

A ses dires, c’est dans ces conditions qu’un nouveau bureau a été mis en place, comme prévu par les textes du parti. C’est ainsi que le Secrétaire général sortant, Cheick Oumar Diallo dit COD (démissionnaire du parti), a décliné un poste comme membre du bureau, mais en raison de son expérience politique, il a été nommé président d’honneur du bureau de la Section-V.  » C’était une première au sein de l’ADP-Maliba » , a-t-il relevé.

Conquérir le pouvoir

Le Secrétaire général du Comité Exécutif national, Me Abdoulaye Sidibé a ainsi soutenu que le seul intérêt du parti, aujourd’hui, est de conquérir le pouvoir et non de chercher à se positionner pour des questions de personnes.  » C’est le congrès national, tenu les 25 et 26 mai 2019, au CICB, qui nous l’a assigné comme mission principale et nous sommes dans cette optique de voir comment conquérir le pouvoir dans les règles de l’art « , a-t-il indiqué.

Et d’ajouter :  » La volonté de certains était de prendre en otage le parti pour leur propre ligne politique. Et nous avons mis fin à ça « . Pour Me Sidibé, ils sont à la tête de l’ADP-Maliba pour le seul intérêt du parti et ils resteront sereins  pour le respect des textes du parti. Et de souligner que la démission fait partie de l’enjeu politique comme l’adhésion.

 » Nous sommes au siège du parti, ici, presque chaque jour pour enregistrer de nombreuses adhésions, suscitées par les actions salutaires du président d’Honneur, Aliou Baboucar Diallo, en faveur de la population malienne « , a-t-il soutenu.

Pour conclure, il a réitéré le soutien et l’accompagnement du parti aux autorités pour la réussite totale de la Transition.

D.S

Source: l’Indépendant