dim. Août 1st, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

L’Amicale des anciens ambassadeurs et consuls généraux du Mali l’a affirmé hier: C’est la deuxième fois que le Président du Niger vilipende les Autorités de la Transition au Mali

Décidemment, les propos tenus contre les putschistes au Mali par le président du Niger, Mohamed Bazoum, lors d’une conférence de presse à l’Elysée, restent à travers la gorge de Bamako. En effet, après la protestation élevée par le Ministre des Affaires Etrangères, Abdoulaye Diop, c’est au tour de l’amicale des anciens ambassadeurs et consuls généraux du Mali de s’en prendre au président, Mohamed Bazoum.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant