jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le challenge de Mme Fatoumata Guissé N’Daw, Directrice générale de BDM-Sénégal: Mettre à profit ses 30 ans d’expérience bancaire pour percer  un marché très concurrentiel

La BDM-Sénégal inaugurée officiellement le 15 juillet dernier par le ministre de l’Industrie et du commerce, Mohamed Ould Mahmoud et le représentant du ministre sénégalais des Finances et du Budget, a pour Directrice Générale Mme N’Daw Fatoumata Guissé. Cette dame, au parcours riche dans le secteur bancaire où elle a à son actif plus de 30 ans d’expérience, a franchi différentes étapes au sein de la BDM-SA. Native de Ségou, elle a effectué son lycée au Sénégal et semble outiller aujourd’hui pour conduire les premiers pas de la BDM-Sénégal qui arrive dans un marché très concurrentiel avec des conditions débitrices les plus basses.

Mme Fatoumata Guissé N’Daw a une solide formation en économie et en gestion d’entreprise. Il s’agit d’un DEA Sciences de Gestion, option Finance Institut d’Administration obtenu à l’IAE Dijon, en France, d’une maîtrise Economie d’Entreprise de l’Université de Bourgogne (Dijon, France) et d’un DEUG Gestion des Entreprises de l’Université de Duisburg (Allemagne).

Son expérience bancaire débuta  au Crédit Lyonnais et Société Générale, où elle a été chargée de clientèle. Ensuite, elle a rejoint la filiale malienne de Crédit Lyonnais, la Banque Malienne de Crédit et de Dépôts (BMCD) fusionnée avec BDM-SA en 2001.

Revenue au Mali avec son époux pour se mettre au service de son pays et de l’Afrique, elle a entamé une carrière à la BDM-SA. Elle a successivement occupé les fonctions de – Chargée de clientèle à l’Agence de Paris, de Directrice de l’Agence de Baco Djicoroni, de Directrice Adjointe de la Direction de l’Exploitation des Agences du réseau de Bamako et des Particuliers, avec à son actif l’ouverture de plusieurs agences du réseau de Bamako.

Elle assuma aussi les responsabilités de Directrice de l’Agence Principale 2, de  Directrice des Risques et des Engagements, de Responsable Ajointe du Pôle Financier et Juridique en charge de la Direction de la Gestion des Risques et des Engagements et de  Chargée de Mission auprès de la Direction Générale, en charge du projet d’ouverture de BDM-Sénégal.

La patrone de la BDM-Sénéral atteint donc ce niveau de responsabilité avec un parcours solide et une expérience avérée qu’elle doit mettre à profit avec son équipe pour permettre à la banque  de se forger une place dans le secteur bancaire sénégalais. Elle affiche déjà ses ambitions de faire de la BDM-Sénégal un acteur majeur qui contribue au développement socio-économique des deux pays en accompagnant aussi bien les Maliens que les Sénégalais.

Mme Fatoumata Guissé N’Daw, deuxième enfant d’une famille de cinq, née à Ségou, a commencé à parcourir le monde dès sa tendre enfance. En effet, son père, Tidiani Guissé, fut l’un des premiers Ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires de la jeune République malienne. C’est ainsi qu’elle a passé l’essentiel de son enfance entre Alger, Pékin, Moscou et Dakar.  Elle garde un fort souvenir du pays de la Téranga, pour y avoir obtenu son Bac au lycée français Jean Mermoz. Mais, ses attaches avec le Sénégal sont, également autres.

Son grand-père maternel est sorti de l’école des instituteurs de Gorée dans les années 1920, et ses aïeuls sont originaires de la région de Bakel.  Après son Bac, elle a effectué ses études universitaires en Allemagne puis en France, comme ci-dessus évoqués. Mariée à un fonctionnaire international malien, Mme N’Daw a le goût pour la culture et les voyages.

Y. CAMARA

Source : l’Indépendant