mar. Sep 21st, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Formation sur le module « la Gestion budgétaire et financière des Collectivités Territoriales au titre de l’année 2021 « : 324 élus des collectivités territoriales des communes et cercles de Bougouni, Kadiolo, Kolondiéba, Koutiala, Yanfolila et Yorosso en conclave à Bamako

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à l’Amélioration des Finances Publiques au Mali (PAAMEFIP), le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Lt-colonel Abdoulaye Maïga, a lancé officiellement, lundi 26 juillet dernier, au CFCT, le programme de formation sur la  » gestion budgétaire et financière des Collectivités territoriales au titre de l’année 2021 « , qui prendra fin le 5 août prochain. Pour cette rencontre, 324 élus des collectivités territoriales des communes et cercles de Bougouni, Kadiolo, Kolondiéba, Koutiala, Yanfolila et Yorosso, à raison de 3 élus par collectivité, sont au rendez-vous à Bamako.

Ils  en œuvre par le Centre de Formation des Collectivités territoriales (CFCT), le programme de formation sur la « gestion budgétaire et financière des Collectivités territoriales  » est dédié au renforcement de la gouvernance financière des Collectivités territoriales, qui bénéficie d’un soutien renouvelé de l’Agence Française de Développement (AFD), à travers le Projet d’Appui à l’Amélioration des Finances Publiques au Mali (PAAMEFIP). Cela, dans le contexte de l’harmonisation du cadre de gestion des finances publiques dans l’espace de l’UEMOA.

C’est pourquoi, le ministre de l’Administration Territoriales et de la Décentralisation a soutenu que ces sessions de formation s’inscrivent en droite ligne dans les orientations stratégiques majeures sous-tendant l’approfondissement de la décentralisation et la promotion de la bonne gouvernance.

Pour Lt-colonel Abdoulaye Maïga, la refondation de l’Etat, tant prônée depuis l’avènement de la Transition, induit l’émergence de Collectivités territoriales capables d’impulser une dynamique vertueuse de développement régional et local cohérent et durable au bénéfice de nos concitoyens. A cet effet, il dira que l’objectif visé par la série de formation est de renforcer les capacités des élus des Collectivités territoriales dans l’élaboration et l’exécution de leur budget, selon une approche de gouvernance transparente et redevable.

Notons que cette session de formation concerne 324 élus des collectivités territoriales des communes et cercles de Bougouni, Kadiolo, Kolondiéba, Koutiala, Yanfolila et Yorosso, à raison de 3 élus par collectivité.

La 1ère session regroupe 177 élus des Collectivités Territoriales (communes et cercles). Il s’agit de Koutiala : 108 élus pour les 36 Collectivités Territoriales, dont 35 communes et 1 cercle ; de Yanfolila : 39 élus pour les 13 Collectivités Territoriales, dont 12 communes et un cercle ; et de Yorosso : 30 élus pour les 10 Collectivités Territoriales, dont 9 communes et 1 cercle.

La 2è session regroupe 147 élus des Collectivités Territoriales (communes et cercles) de Bougouni : 78 élus pour les 26 Collectivités Territoriales, dont 25 communes et 1 cercle ; de Kadiolo : 30 élus pour les 10 Collectivités Territoriales, dont 9 communes et 1 cercle, et de Kolondiéba : 39 élus pour les 13 Collectivités Territoriales dont 12 communes et 1 cercle.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant