lun. Sep 20th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour  » complicité de séquestration, d’enlèvement et de tortures  » dans l’affaire de la disparition  du journaliste Birama Touré: L’ex-patron de la Sécurité d’Etat, Général Moussa Diawara,  placé sous contrôle judiciaire et détenu au Camp I de la gendarmerie

L’ancien  Directeur de la Sécurité d’Etat (de 2013-2020) Général Moussa Diawara a    été placé, hier jeudi, sous contrôle judiciaire par le tribunal de la Commune IV. Il a été inculpé pour  » complicité de séquestration, d’enlèvement  et de tortures  » dans la disparition du journaliste  Birama Touré. L’ex-patron des services de renseignement est la première personne inculpée dans cette affaire depuis qu’un mandat d’arrêt international a été lancé contre Karim Kéita, le fils de l’ancien président de la République, suspecté d’être l’instigateur de la disparition de notre confrère, jusqu’à ce que  » mort  » s’en suive dans les locaux de la DGSE.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant