lun. Sep 20th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Accident tragique survenu hier la route de Ségou : Au moins 41 morts et 33 des blessés graves

Cet accident mortel s’est passé à la hauteur de Zambougou, hier mardi, sur la RN°6 de Ségou. Le bilan provisoire fait état de 41 morts plus des blessés graves transportés à l’hôpital régional Nianankoro Fomba de Ségou.

C’est à la suite d’une collision entre un car de la compagnie Air Niono et un camion transportant des forains et des denrées alimentaires en direction de Ségou que le drame s’est produit. Le télescopage est consécutif à une défaillance technique du camion en partance pour Ségou, dont un pneu devant a éclaté.  Le terrible accrochage frontal des deux véhicules a éventré le bus. Les passagers ont été projetés ou écrasés sous le coup. Le bilan est sans appel : 41 passagers tués dont les deux chauffeurs.

Les blessés ont été immédiatement conduits par les éléments de la Protection civile à l’Hôpital Nianankoro Fomba de Ségou, ainsi que les corps des passagers ayant perdu la vie.

Le Gouverneur de la région de Ségou, Alassane Traoré et une forte délégation, composée des autorités administratives, politiques ainsi que des forces de sécurité, se sont rendus sur les lieux. Cela, afin de constater de visu les effets de l’accident le plus tragique survenu au Mali en 2021.

Dans la journée, la ministre des Transports et des Infrastructures, Mme Dembélé Madina Sissoko, ainsi que celui de la Sécurité et de la Protection Civile ont également effectué le déplacement sur les lieux de l’accident. La ministre n’a pas caché sa tristesse face au constat.  » En présentant mes condoléances les plus attristées aux familles endeuillées, je marque mon regret de constater que cet accident, qui survient en pleine journée sur une route en très bon état, pouvait être évité simplement en respectant le Code de la route.Aucune urgence ne justifie une collision frontale entre deux véhicules de transport public en pleine journée sur une route prévue pour être la première autoroute interurbaine du Mali.

Dans les heures à venir, nous allons diligenter des enquêtes pour faire toute la lumière sur cet accident tragique.Le Gouvernement du Mali prendra toutes les dispositions nécessaires pour éviter que de tel accident ne se reproduise  » a-t-elle déclaré.  Avant d’adresser un appel solennel à tous les transporteurs pour le respect strict des règles de la circulation routière.

 » Je saisis l’occasion pour dire aux usagers des routes nationales en général et particulièrement de la RN6, d’être prudents et vigilants en cette période de fortes pluies, propices aux accidents.

Qu’Allah accueille l’âme des personnes décédées au paradis. Qu’il donne la force et le réconfort nécessaires aux familles endeuillées pour supporter ce douloureux évènement. «  a-t-elle conclu.

Il faut souligner que la RN6 enregistre régulièrement des accidents graves depuis toujours. La réalisation de la première phase de ladite voie, il y a quelques années, avait suscité l’espoir que cette route très accidentogène fasse moins de pertes en vie humaine. Hélas ! Elle est restée la même avec ses nombreuses victimes. Comme en atteste le présent  bilan. Il vient conforter celui donné par le rapport semestriel de la Direction régionale de la Protection civile,qui avait déjà dénombré  20 morts, 540 blessés sur 300 cas d’accident sur cette voie.

Vivement  la seconde phase des travaux sur cette route qui doit devenir deux fois deux voies afin que les véhicules ne se croisent plus directement.

Oumar Barray

Source: l’Indépendant