jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

La FAO et le PAM sonnent l’alerte dans un nouveau rapport publié vendredi 30 juillet: Le Mali et 16 autres pays africains parmi les 23 foyers de famine annoncés au cours des quatre prochains mois

Le Burkina Faso, le Mali et le Niger sont les trois pays du Sahel central figurant sur  » la liste noire  » des pays qui seront les  théâtres de la famine dans les quatre prochains mois ((août à novembre 2021), établie par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et le Programme Alimentaire Mondial (PAM), aux côtés du Nigéria, du Tchad, de la République Centrafricaine, de la République Démocratique du Congo, de la Sierra Leone, du Libéria, de la Somalie, de l’Ethiopie, l’Angola, du Kenya, du Soudan, du Soudan du Sud. D’autres parties du monde, comme l’Afghanistan, l’Amérique centrale (Guatemala, Honduras, Nicaragua), la Syrie et le Yémen  sont également concernées par le fléau.

Selon les deux organisations des Nations Unies, les efforts déployés face à la recrudescence de l’insécurité alimentaire aiguë dans le monde sont entravés dans plusieurs pays par des conflits et des blocages qui empêchent l’arrivée de l’aide vitale dont ont besoin les familles au bord de la famine.

Les obstacles bureaucratiques et le manque de financement compliquent également la tâche des deux organismes s’agissant de fournir une assistance alimentaire d’urgence et de permettre aux agriculteurs de planter à grande échelle et au bon moment.

Cette situation est très préoccupante car, selon le rapport, les conflits, les répercussions économiques de la Covid-19 et la crise climatique entraîneront probablement une augmentation des niveaux d’insécurité alimentaire aiguë dans 23 foyers de famine au cours des quatre prochains mois, cette insécurité continuant de gagner en ampleur et en gravité.

Ces 23 foyers sont l’Afghanistan, l’Amérique centrale (Guatemala, Honduras, Nicaragua), l’Angola, la Colombie, l’Éthiopie, Haïti, le Kenya, le Liban, Madagascar, le Mozambique, le Myanmar, le Nigéria, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la République populaire démocratique de Corée, le Sahel central (Burkina Faso, Mali et Niger), la Sierra Leone et le Libéria, la Somalie, le Soudan, le Soudan du Sud, la Syrie, le Tchad et le Yémen.

La FAO et le PAM ont déjà prévenu que 41 millions de personnes risquaient de tomber dans la famine si elles ne recevaient pas immédiatement une assistance alimentaire et une aide à la subsistance. En 2020, 155 millions de personnes ont connu une insécurité alimentaire aiguë à un niveau de crise ou pire dans 55 pays, soit une augmentation de plus de 20 millions par rapport à 2019 et la tendance ne devrait que s’aggraver cette année.

« La grande majorité des personnes au bord du gouffre sont des agriculteurs. Nous devons non seulement leur apporter une assistance alimentaire mais aussi faire tout ce qui est en notre pouvoir pour les aider à reprendre leur propre production alimentaire, afin que les familles et les communautés retrouvent la voie de l’autosuffisance et ne soient plus tributaires de l’aide pour survivre« , a déclaré M. Qu Dongyu, Directeur général de la FAO.

« Il est difficile d’agir sans accès, et sans un financement suffisant, et jusqu’à présent les donateurs négligent malheureusement le soutien à l’Agriculture qui est pourtant un moyen clé de prévenir une famine généralisée. Sans ce soutien à l’Agriculture, les besoins humanitaires continueront inévitablement de s’accroître de façon exponentielle« , a ajouté M. Qu.

Les entraves à l’accès humanitaire sont un autre facteur aggravant qui complique les efforts visant à endiguer les crises alimentaires et à prévenir la famine, les décès et l’effondrement total des moyens de subsistance, augmentant le risque de famine. Les pays dans lesquels on constate les plus grands obstacles qui empêchent l’aide d’atteindre ceux qui en ont le plus besoin sont notamment le  Mali, le Niger, le Nigéria et plusieurs autres pays africains.

YC

Source: l’Indépendant