jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Secteur 5  de l’Opération MALIKO (Ségou): Les travaux champêtres sécurisés grâce à la bonne conduite de l’Opération « Sandjikoura « 

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées (CEMGA), le Général de Brigade Oumar Diarra, à la tête d’une forte délégation, a effectué une visite, lundi dernier, dans le Secteur 5 de l’Opération Maliko, précisément à Diabaly et à Dogofry (dans la région de Ségou).  Il s’agissait pour lui de s’enquérir du déroulement de l’opération dénommée « Sandjikoura ».

Rappelons que cette opération, amorcée il y a deux semaines, est conduite par le commandant du Secteur 5 de l’Opération Maliko. Elle a été déclenchée en vue de sécuriser les travaux champêtres et l’acheminement des bétails en direction de Bamako en prélude à la fête de tabaski.

A noter que la délégation s’est rendue à Dogofry puis à Kogoni, où elle s’est entretenue avec les autorités administratives, coutumières et religieuses, avant de rencontrer la troupe à Diabaly. Selon le CEMGA,  » cette opération a été vraiment salutaire et les perspectives sont très bonnes« .

Le général Diarra s’est notamment dit satisfait de sa bonne exécution. Avant  d’encourager le Commandant du Secteur 5 à  » intensifier ce genre d’opérations afin que les populations puissent poursuivre leurs travaux champêtres et vaquer librement à leurs occupations « . Il n’a pas manqué d’inviter la population à soutenir les forces de Défense et de Sécurité dans l’accomplissement de leur mission régalienne et d’exhorter la troupe à  » mener la mission avec professionnalisme pour assurer la pérennité de l’Opération Sandjikoura « .

Prenant la parole, le Directeur de la zone Office du Niger de Diabaly, Salif Ouédraogo, qui a évoqué des soucis au début de la campagne agricole, a indiqué qu’avec l’avènement  de l’Opération  » Sandjikoura  » les paysans ont été rassurés et ont pu regagner les champs.  » Aujourd’hui, les travaux se déroulent normalement. C’est une opération qui est salutaire, sans cela, il n’y aurait pas eu de campagne hivernale cette année « , a-t-il soutenu.

Salif Ouédraogo a toutefois demandé aux autorités  militaires d’élargir les opérations du genre aux autres zones de l’Office du Niger.

A Dogofry, le maire Modibo Kimbiri a également jugé acceptable la couverture sécuritaire dans les zones champêtres. A ses dires, les militaires font régulièrement des patrouilles pour la bonne marche de la campagne agricole. Suite à la bonne marche de  » Sandjikoura « , il a exhorté à la multiplication de ce genre d’opérations avec l’augmentation de l’effectif des hommes pour mieux renforcer la sécurité dans la zone.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant