jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Après une période d’accalmie: Farabougou à nouveau sous embargo djihadiste

Après une période d’accalmie due en partie à l’accord qui avait été conclu entre les chasseurs donzos et les groupes djihadistes de la Katiba Macina, la localité de Farabougou semble avoir renoué avec les restrictions de mouvement. Depuis au moins quelques jours,  les habitants ne peuvent plus sortir à cause de l’état de siège érigé par les terroristes.

A croire des sources locales, les habitants ont du mal à regagner leur champ et à sortir du village en raison de ce  nouveau blocus. « La situation humanitaire est inquiétante et nos proches ne savent plus comment nous faire acheminer des vivres  » a déploré l’un des ressortissants de ce village joint par nos soins. « Les habitants ne peuvent plus cultiver encore moins pécher,  par crainte des hommes armés qui rodent partout  » a-t-il ajouté.

Afin de parer à la situation humanitaire préoccupante, une délégation des ressortissants de Farabougou a récemment rencontré le ministre de la réconciliation. D’autres ministères et organismes internationaux seront approchés dans les prochains jours en vue d’entreprendre des actions visant à desserrer l’étau autour de la localité.

Signalons que l’armée présente sur place  depuis au moins un an,  n’a pas encore réagi face à ce nouveau blocus.

Rappelons que l’année dernière, à la même période, les groupes djihadistes avaient profité de la présence des eaux de pluie sur les routes  pour lancer des attaques contre Farabougou et plusieurs localités.

A DIARRA

Source: l’Indépendant