jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Restitution parlementaire: Les membres du CNT de Kati observent la tradition

Pour la réussite de la Transition, les membres du Conseil National de la Transition (CNT) de la ville garnison, en collaboration avec les autorités administratives, ont organisé, le mercredi 4 juillet, à la préfecture de Kati, une journée de restitution parlementaire, à l’intention de la population de Kati.

Au cours de cette journée, les membres du CNT du cercle de Kati ont échangé avec la population sur la question du délai de la Transition,  les réformes institutionnelles et politiques, la situation sécuritaire, le programme d’action gouvernemental du Premier ministre, les lois votées et l’organisation des Elections.

Pour le porte-parole des membres du CNT de Kati, Dr Mamadou Sory Dembélé, cette journée de restitution parlementaire a été organisée pour que les membres du CNT, les autorités et la population soient au même niveau d’information.  » Nous devrions nous engager ensemble pour la réussite de la Transition. Et pour ce faire, la population doit être au parfum des informations « , a-t-il fait savoir.

Il a, par ailleurs soutenu que le gouvernement et le CNT sont comme les poumons d’un même corps et chacun est dans son rôle pour la bonne réussite de la Transition.

Selon le préfet par intérim du cercle de Kati, Arouna Diarra, il ne s’agit pas pour la Transition de compléter ou de retoucher ce qui a été déjà fait depuis l’avènement de la Démocratie.   » Il s’agit de redonner un sens, une lisibilité, un dynamisme à un système qui s’est progressivement ankylosé et sclérosé et qui n’est plus, dès lors, en mesure de satisfaire les attentes de nos concitoyens « , a-t-il argué.

A ses dires, il y a urgence, comme le montre la désaffection à l’égard de la chose publique, régulièrement manifestée par nos compatriotes, scrutin après scrutin.  » La Réforme à bâtir et à faire passer n’est pas technique, elle est politique. Elle doit être conçue pour le citoyen, non pas sans lui, ni a fortiori contre lui, en tenant évidemment compte des enseignements tirés des dernières décennies », a-t-il expliqué.

Pour lui, les membres du CNT ont la lourde tâche de bâtir une République neuve.   » Oui du Neuf, pas de l’indéfini, de l’audacieux mais pas du désordonné. Je sais que vous mesurez l’énormité des défis qui vous attendent dans les jours à venir « , a-t-il précisé.

Et de conclure: » lors de cette restitution, de véritables débats seront ouverts, car c’est à cette seule condition que notre pays pourra se réconcilier « .

A.D

Source: l’Indépendant