jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Occupation illicite de l’Espace universitaire de Badalabougou: Le ministre Amadou Kéïta aux trousses des prédateurs qui s’attaquent aux sites dédiés aux infrastructures

Suite à l’occupation illicite de certaines parties de l’espace universitaire de Badalabougou par des spéculateurs fonciers, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Amadou Kéïta, accompagné d’une forte délégation dont le Recteur de l’université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako, Seydou Djiré, s’est rendu, hier jeudi, sur le site agressé.

La délégation ministérielle a, tour à tour, visité le site devant abriter la bibliothèque des universités, les amphithéâtres préfabriqués et le futur siège de la Direction générale de l’enseignement supérieur contigü au rectorat de l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako.

Sur le site devant abriter le siège de la bibliothèque, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Amadou Kéïta a constaté des occupations illicites. «Nous allons rentrer en contact avec le ministre chargé de l’urbanisme et des Domaines pour faire en sorte que ces occupations puissent cesser et que l’espace soit libéré. Ensuite nous allons commencer les travaux de construction.» a-t-il déclaré.

Parlant des amphithéâtres préfabriqués, le ministre s’est dit satisfait. Toutefois, il a souligné des petits travaux de finition afin de rendre opérationnelles ces salles. «Je demande à l’entreprise d’accélérer ces travaux pour le plus grand bonheur de nos étudiants».

S’agissant de la nouvelle Direction de l’enseignement supérieur, il dira que dans deux semaines la réception de cette nouvelle infrastructure sera faite. «Bientôt notre ministère sera doté des infrastructures adéquates pour les enseignants et les étudiants.»  a’t-il lancé.

A.D

Source: l’Indépendant