jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour mieux sécuriser le pays, établir la bonne gouvernance avant les élections: Le Mouvement Mali Espoir suggère «la prolongation de la Transition»

Les membres du Mouvement  »Mali Espoir », soucieux du développement du Mali dans la paix, la cohésion sociale, la sécurité et la prospérité économique, demandent au peuple malien de rallonger la Transition. C’était lors d’un point de presse, qui a eu pour cadre la Maison de la presse, samedi dernier.

Pour la circonstance, dans une déclaration lue par son président, Abdoulaye Kébé, le Mouvement  »Mali Espoir », composé majoritairement de jeunes, se reconnait à travers le président de la Transition, Colonel Asimi Goïta, avec qui il partage les mêmes valeurs morales, patriotiques. Ce sont, notamment le don de soi, la solidarité pour la construction de l’édifice national, l’équipement des Forces Armées Maliennes (FAMa), la lutte contre la corruption et la délinquance financière, la gabegie, le népotisme, l’insécurité.

Abdoulaye Kébé de poursuivre que, pour l’avènement d’un régime démocratique et constitutionnel normal, il faut d’abord régler ces maux qui rongent le développement de notre société. C’est pourquoi, son mouvement demande au peuple malien de prolonger d’abord la Transition, dirigée par Colonel Assimi Goïta, pour mettre le pays sur les rails avant toutes élections.

Abdoulaye Kébé de conclure :  » Avec ce régime transitoire, l’espoir est permis pour ramener la sécurité, la paix, la stabilité, la cohésion sociale, la prospérité économique, la bonne gouvernance « .

Signalons que le Mouvement  »Mali Espoir » a été créé en février 2021 et est composé de femmes, d’adultes et de jeunes de plusieurs confessions religieuses et de catégories socioprofessionnelles.

Falé  COULIBALY

Source: l’Indépendant