mar. Sep 21st, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour un lendemain électoral apaisé au Mali: Plusieurs propositions formulées par la Fondation Friedrich Ebert Stiftung dans un récent rapport

 » Défis et enjeux de la participation des acteurs non partisans au processus électoral au Mali  » est le titre d’une étude dont le rapport a été récemment publié par la Fondation Friedrich Ebert Stiftung sur son site. Elle a été réalisée par le Pr. Mohamed Traoré et actualisée par Dr Mariama Sidibé. Tout en souhaitant « le financement public de la société civile (y compris la presse) qui serait un déclic historique pour un processus électoral inclusif et apaisé « , l’étude propose de « Stabiliser les règles du jeu électoral, de Réhabiliter le caractère sacré du calendrier électoral, de Renforcer l’indépendance des organes de gestion des élections voire reformuler ces organes, d’Institutionnaliser le dialogue politique, d’Identifier les points des textes fondamentaux à clarifier, à compléter ou à modifier, d’Élaborer un programme actualisé de sensibilisation sur la citoyenneté, la bonne gouvernance, les enjeux d’une élection« , entre autres.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant