jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Visite de courtoisie de l’Ambassadeur de Danemark à l’ANICT: Pour renforcer la collaboration et dégager de nouvelles perspectives

L’ambassadeur du Royaume de Danemark au Mali, Rolf Holmboe, accompagné de certains collaborateurs, a effectué une visite de courtoisie, le mardi 10 août dernier, dans les locaux de l’Agence Nationale d’Investissement des Collectivités Territoriales (ANICT). L’objectif de ce déplacement était de passer en revue les voies et moyens permettant de renforcer la collaboration entre ce pays scandinave et l’ANICT.

Cette visite de courtoisie s’est finalement transformée en séance de travail. Pour la circonstance, le Directeur général de l’ANICT, Dr Lassina Coulibaly avait réuni tout son staff. C’est ainsi qu’il a présenté à ses hôtes sa structure, qui est un Etablissement Public à caractère Administratif, et les acquis de la coopération avec le Royaume de Danemark.

A en croire le Directeur de l’ANICT, les explications données aux diplomates danois sont généralement mises à la disposition des différents Partenaires techniques et financiers en termes de garantie de gestion fiduciaire, de garantie de suivi et de mise en œuvre des projets sur la base des financements obtenus.

Ainsi, l’occasion a donc été mise à profit pour passer en revue les différents financements que le Royaume de Danemark a octroyés à l’ANICT, depuis 2017, dont le total avoisine 23 milliards de FCFA d’investissement en direction des Collectivités territoriales du Mali. Un montant destiné à financer près de 900 projets dans différents secteurs, comme l’Agriculture, l’Education, la Santé, les Sports, les infrastructures et équipements des Collectivités.

Selon le Directeur général de l’ANICT, son établissement  » est doté aujourd’hui d’un dispositif très performant en termes de gestion de ressources au niveau des Collectivités et le suivi des activités sur le terrain « . Et d’indiquer, qu’à l’avenir, l’ANICT compte entreprendre une nouvelle orientation pour s’attaquer à des questions liées au genre et à l’environnement. Des domaines à travers lesquels il existe d’énormes opportunités de financement au profit des Collectivités.

Emboîtant le pas au Directeur général de l’ANICT, l’ambassadeur de Danemark, Rolf Holmboe a indiqué que son pays entendait tester des solutions plus vertes.  Cela, en vue de limiter les conséquences négatives des changements climatiques. Il a, de ce fait, encouragé l’ANICT, représentant un partenaire important, à aller dans ce sens. Exprimant sa satisfaction quant à la collaboration de son pays avec cet établissement, il a ajouté que cela pourrait être renforcé dans le cadre de la Stratégie- Pays des Cinq à venir que le Danemark prépare.

Il convient de préciser qu’à la différence d’autres partenaires, le Danemark n’intervient pas sur tout le territoire  malien. Ce pays a juste ciblé quelques régions où il apporte des financements conséquents avec des montants élevés pour la réalisation des infrastructures de grande envergure.

L’ANICT étant au cœur du dispositif financier des Collectivités territoriales, et disposant d’une certaine flexibilité que l’Etat central n’a pas, peut contracter directement avec les partenaires. De plus, cet établissement a mis en place un dispositif de suivi/évaluation permettant de suivre les projets, même dans les zones les plus reculées du pays. En moyenne, l’ANICT suit de près un millier de projets par an. Le tout destiné à gagner le combat du développement durable au niveau des Collectivités territoriales du Mali.

Massiré Diop

Source: L’Indépendant