lun. Sep 20th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le Président des Fare-Anka Wuli, Modibo Sidibé:  » L’Etat doit mettre en place des institutions solides pour établir la confiance entre les gouvernants et les gouvernés « 

Le président des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare-Anka Wuli), Modibo Sidibé a rendu, hier jeudi, une visite de courtoisie à Gardjiké Laïco Traoré. Occasion pour les deux personnalités et une foule nombreuse d’échanger sur la bonne gouvernance, la refondation de l’Etat, le chômage des jeunes, l’éducation et l’insécurité.

Lors de cette visite, l’ancien Premier ministre et président des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare-Anka Wuli) et ses interlocuteurs ont longuement discuté sur le devenir du Mali. Ainsi, plusieurs questions intéressantes de la vie de la nation et celle du visiteur lui-même ont été évoquées.

Parlant de la bonne gouvernance et de la refondation de l’Etat, l’ancien premier ministre soulignera que ces questions passent par le changement des comportements à tous les niveaux et la construction du citoyen nouveau.  » Un nouveau Mali passe par un nouveau contrat entre l’Etat et le peuple. L’Etat doit mettre en place des institutions solides pour établir la confiance entre les gouvernants et les gouvernés « , a-t-il fait savoir.

Evoquant le sujet de la corruption, il dira que le dirigeant malien doit être honnête et exemplaire.  » Nous devons accepter qu’on nous dise qu’on est mauvais socialement mais en étant droit dans le travail qu’on fait pour le développement de la nation « , a-t-il argué. Avant d’ajouter que pour lutter contre la corruption, l’Etat doit appliquer strictement la loi.

A la fin de la rencontre, il a souligné qu’on ne peut pas aspiré à la plus haute fonction du pays sans connaitre sa culture.  » C’est pour connaitre la culture de mon pays que je suis venu chez  Gardjiké Laïco Traoré. C’est un homme qui a vécu et qui connait la culture de ce pays. Un vécu c’est le débouché de quelque chose « , a-t-il précisé. Et d’ajouter que ce type de rencontre sera multiplié pour le devenir de notre pays.

Satisfait de cette visité, Gardjiké Laïco Traoré a rappelé que l’ancien premier ministre est un homme qu’il a beaucoup admiré.  » Modibo Sidibé est un homme honnête. C’est une fierté pour moi de le recevoir chez moi. Cette rencontre a donné beaucoup de fruits qui peuvent mûrir demain « , a-t-il conclu.

Abdoul DEMBELE

Source: l’Indépendant