jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Embuscade contre les FAMa dans la localité de Douentza: 15 soldats tués entre Nokara et Boni, une dizaine de blessés dont certains grièvement

Quinze  soldats ont trouvé la mort, hier jeudi 19 août, dans  une embuscade dans le secteur de Douentza, dans la région de Mopti. Plusieurs autres ont été blessés dont certains se trouvent dans un état critique.

Les faits se sont produits, dans la mi-journée, lorsqu’un véhicule piégé a explosé au passage du convoi militaire. Cette forte   déflagration a été suivie de tirs intenses visant les soldats. En plus des morts et blessés signalés, d’importants dégâts matériels ont aussi été causés par l’explosion. Les blessés, dont neuf dans un cas critique, ont été évacués sur Boni.

Cette attaque résulte de la mobilité des groupes terroristes dans cette partie du Gourma, dont la plupart des opérations visant les civils et militaires sont conduites par des Katibas affiliées au Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM).

A croire une source sécuritaire, des renforts sont arrivés sur les lieux afin de traquer les assaillants responsables de cette nouvelle tuerie.

A noter que les attaques à la voiture piégée sont devenues, courant 2021, le mode opératoire le plus privilégié par les groupes terroristes. La Force Barkhane en a été l’une des cibles dans la localité de Gossi (six blessés en juin dernier). Aussi des casques bleus allemands escortant le Bataillon de l’armée reconstituée en partance pour Kidal en ont également  fait l’amère expérience avec douze blessés dans leur rang, en juin dernier.

A DIARRA

Source: l’Indépendant