jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour renforcer ses capacités d’accueil et de prestations: La communauté des ivoiriens travaillant à la Minusma offre une couveuse, des lits et des matelas au CHU Gabriel Touré

Pour les aider dans la prise en charge des enfants malades dont les nouveaux-nés qui naissent en état de détresse, l’association des Ivoiriens travaillant dans les organisations internationales vient de faire don à la pédiatrie de l’hôpital Gabriel Touré d’une couveuse, 10 matelas et 10 lits. La remise desdits matériels a eu lieu le samedi 21 août dernier en présence du directeur général dudit hôpital, Dr. Abdoulaye Sanogo, qui était pour la circonstance accompagné du chef du département pédiatrie, Boubacar Togo.

Selon le président à l’organisation de l’association, Tapé Jonas, cette remise est la concrétisation d’une promesse que l’association avait faite en 2019 lors d’une soirée au cours de laquelle un fonds a été levé pour acheter une couveuse, 10 matelas et 10 lits pour les offrir au service néonatal du CHU Gabriel Touré.

A l’en croire, le choix porté sur cette unité n’est pas un hasard. C’est après une étude minutieuse effectuée au sein de cette structure hospitalière qu’ils ont décidé de renforcer les capacités de prestations de ce service qui accueille les nouveaux-nés en situation de détresse. «  La vie humaine est la plus précieuse des richesses. C’est pour cela que nous nous sommes dit qu’en donnant cette couveuse, ces lits et ces matelas, nous contribuerons en quelque sorte à la prise en charge des enfants du Mali et ceux des étrangers qui vont naitre au sein de cet hôpital. Un geste qui va nous permettre d’être satisfaits non seulement devant le peuple malien mais aussi devant Dieu, le Créateur  » a-t-il déclaré.

Selon M. Tapé Jonas, cette remise ne constitue pas le 1er don effectué par l’association. Celle-ci, à l’en croire a, en 2018 fait un don d’un montant de 2 millions 500 mille FCFA à une pouponnière du Mali.  »  J’espère que les bénéficiaires feront bon usage des matériels reçus et que le peuple malien et d’autres nationalités en tireront profit. Quand on sait surtout que les enfants constituent l’espoir d’une nation » a-t-il poursuivi.

Le geste a été salué à sa juste valeur par le directeur général du CHU Gabriel Touré qui a remercié la communauté ivoirienne pour avoir fait ce don à son hôpital en vue de soulager les nouveaux-nés qui arrivent en détresse. En effet, selon Dr. Sanogo, c’est le CHU Gabriel Touré qui prend près de 95% des nouveaux-nés en détresse au Mali. Ce don, à l’en croire, vient à point nommé en ce sens que l’hôpital se trouve actuellement en besoin suite à la crise aigüe de paludisme qui prévaut .

 » C’est la période de pointe de paludisme où l’on a souvent à la pédiatrie des enfants à 2 voire 3 hospitalisés sur un même lit. Si l’on a un apport en lit cela ne pourrait que nous permettre de faire face à cette situation qui revient de façon récurrente chaque année et nous permettre de renforcer nos capacités d’accueil  » a déclaré le directeur général du CHU Gabriel Touré. Avant de remercier les généreux donateurs pour cette initiative qui, au-delà de participer au renforcement des capacités de prestations du service pédiatrie qui à l’en croire, effectue par mois plus de 50 mille consultations, contribuera davantage à raffermir les liens fraternels qui ont toujours existé entre le Mali et la Côte d’Ivoire.

Abondant dans le même sens, le chef du département Pédiatrie a également remercié l’association des Ivoiriens travaillant dans les organisations internationales au Mali, pour le don de ces matériels de qualité qui vont  profiter aux enfants. En outre, il a saisi l’occasion pour les rassurer d’en faire bon usage.

Ramata S. Kéita

Source: l’Indépendant