jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Accident routier au Sénégal: Une délégation ministérielle du Sénégal et du Mali à Kaolack pour présenter aux familles des victimes les condoléances des autorités des deux pays

Suite à l’accident de la circulation routière, survenu le 15 août dernier, à Kaolack (Sénégal), ayant causé la mort de quatre personnes et fait des blessés graves, une forte délégation ministérielle du Sénégal et du Mali a effectué, lundi dernier, une visite dans cette ville pour présenter aux familles des victimes les condoléances attristées des autorités des deux pays.

La délégation sénégalo-malienne comprenait, côté Sénégalais le ministre des Transports terrestres, des infrastructures et du désenclavement, Mansour Faye et du Secrétaire d’Etat chargé des Sénégalais de l’Extérieur, Moise Sarr. Côté malien, la ministre des Transports  et des Infrastructures, Madina Sissoko et son homologue des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine, Al Hamdou Ag ainsi que des membres des Cabinets ministériels, des Directeurs nationaux des Transports, des Présidents des Conseils Maliens des Chargeurs et des Transporteurs Routiers et des représentants des syndicats des chauffeurs et conducteurs.

Les deux délégations ont conjointement présenté, lundi dernier, leurs condoléances aux familles des victimes de l’accident survenu le jour de l’Ascension et qui avait fait 4 morts et un blessé parmi les passagers du taxi urbain immatriculé à Kaolack.

Au quartier périphérique de Sara Ndiougary, où résidaient les quatre victimes,  dont l’une des familles est d’origine malienne, la ministre des Transports  et des Infrastructures, Dembélé Madina Sissoko a regretté l’accident dramatique et les actes de violences qui ont suivi de part et d’autre de la frontière. « Le Sénégal et le Mali constituent un même peuple dans deux États « , a-t-elle souligné.

De son côté, le ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine a exhorté la communauté malienne, établie au Sénégal, au respect des lois et règlements et à se conformer aux us et coutumes de leur pays d’accueil.

Quant au ministre Mansour Faye, il a remercié la délégation malienne pour son  déplacement et le rôle décisif joué pour calmer la situation dans un contexte particulièrement difficile. Il leur a assuré que tout sera fait pour que de tels incidents soient évités sur ce corridor international, symbole des relations séculaires entre les deux peuples.

Signalons  que la délégation malienne a remis aux familles des victimes une enveloppe symbolique.

Après cette étape de Kaolack, hier mardi, la ministre des Transports et sa suite ont échangé avec les opérateurs économiques, les transporteurs, les chargeurs et les chauffeurs au siège des Entrepôts Maliens au Sénégal.

Une réunion de travail avec les autorités sénégalaises sur la relance du trafic routier du corridor Bamako-Dakar est envisagée.  A suivre !

Falé COULIBALY

Source: l’Indépendant