mar. Sep 21st, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Aliou Boubacar Diallo sur sa candidature à l’élection présidentielle 2022:  » Je suis convaincu que l’appel lancé par l’ADR composée des 20 partis politiques sera favorablement répondu par la conférence nationale de l’ADP-Maliba « 

Suite à l’appel qui lui a été fait de se porter candidat au scrutin annoncé pour le 27 février 2022, Aliou Boubacar Diallo a rencontré, dans la soirée du mardi 24 août dernier, au siège de l’ADP-Maliba, les responsables de l’Alliance des Démocrates Rénovateurs (ADR) composée de 20 partis politiques, pour se prononcer sur la sollicitation. Selon le président d’Honneur du parti, cet appel lancé par l’ADR  » sera favorablement répondu par la prochaine conférence nationale de l’ADP-Maliba « .

La prochaine élection présidentielle annoncée pour le 27 février 2022 se joue dès maintenant « , a déclaré le président d’honneur de l’Alliance Démocratique pour la Paix au Mali (ADP-Maliba), Aliou Boubacar Diallo, après sa rencontre avec les présidents et représentants des 20 partis politiques regroupés au sein de l’Alliance des Démocrates Rénovateurs (ADR).

Cette plateforme avait, au cours d’une rencontre tenue au Grand Hôtel, le 7 août dernier, appelé Aliou Boubacar Diallo à se porter candidat à ce scrutin prévu pour le février 2022. Avant de décider, à cet égard, de soutenir son éventuelle candidature et annoncer se mettre à sa disposition pour  » rendre certaine sa victoire « .

Au sortir dans la salle, le président d’Honneur de l’ADP Maliba, Aliou Boubacar Diallo a, tout d’abord, remercié les membres et militants des partis qui composent l’ADR pour avoir sollicité sa candidature à l’élection présidentielle.  » Le Mali est un riche dans beaucoup de choses, mais riche aussi en candidats à l’élection présidentielle. Malgré cette grande diversité et grande pluralité des candidats à l’élection présidentielle, les responsables de l’ADR ont décidé de solliciter la mienne. Je les remercie infiniment et cela me va droit au cœur ainsi qu’à tous les militants de l’ADPMaliba « , a-t-il martelé.

La conquête du pouvoir

Pour répondre à leur appel à se porter candidat, rappellet-il,  » à l’ADP-Maliba, nous avons des procédures pour la désignation du candidat à l’élection présidentielle. C’est vrai que le texte du parti me donne quelques prérogatives pour le choix aux échéances électorales, mais c’est lors de la prochaine Conférence Nationale du parti que nous allons choisir le candidat du parti « .

Aliou Boubacar Diallo d’ajouter :  » Je suis convaincu que l’appel lancé par l’ADR sera favorablement répondu par le parti ADP-Maliba « . A cet égard, il a précisé qu’ils n’ont pas coutume de mettre la charrue avant les bœufs.  » Donc, nous mettons la forme par respect pour le parti et tous les militants « , a-t-il clarifié. Avant de rassurer les responsables de l’ADR qu’ils seront associés à toutes les étapes de la conquête du pouvoir.  » Nous allons le faire ensemble et nous allons également gérer ensemble le Mali « , a-til conclu.

Notons que Aliou Boubacar Diallo a, pour sa première participation à l’élection présidentielle en 2018, obtenu 8,03% des voix, arrivant troisième derrière Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) et Soumaïla Cissé, avant de se faire élire député, dès le 1er tour des législatives de 2020, à Kayes avec un peu plus de 60% des voix. Un parcours qui n’a pas laissé insensible les 20 partis politiques regroupés au sein de l’ADR, qui ont décidé de faire de lui leur porte-étendard à la compétition présidentielle qui va fermer la période transitoire dans six mois.

Daouda SANGARE

Source : l’Indépendant