lun. Sep 20th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Polémique au sein de la magistrature après l’arrestation de Soumeylou Boubèye Maiga et Mme Bouaré Fily Sissoko dans  » l’affaire de l’avion présidentiel »: La Cour Suprême prise à partie par l’AMPP et la REFSYMA

L’institution défendue par le SAM et le SYLIMA

L’interpellation, le jeudi 26 août, de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga et de l’ex-ministre de l’Economie et des Finances, Mme Bouaré Fily Sissoko, suscite de très vives réactions au sein de la famille judiciaire. Le président de l’AMPP, Cheick Mohamed Chérif Koné évoque  » une instrumentalisation de la justice « . Ce que réfutent les syndicats de la magistrature SYLIMA et SAM, estimant qu « ‘une justice aux ordres est révolue, la Cour suprême n’ayant fait qu’une saine et judicieuse application de la Loi dans le cas d’espèce… « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant