lun. Sep 20th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

La Force Barkhane traque des éléments de l’EIGS dans la  » zone des trois frontières « : Des dizaines de terroristes neutralisés, de nombreux repaires démantelés

La Force Barkhane a,  suite à des renseignements,  traqué des éléments affiliés à l’EIGS dans le secteur d’Indélimane dans la région de Gao. De nombreux assaillants ont été tués, d’autres appréhendés et confiés aux autorités maliennes, selon l’Etat-major français.

Il nous revient que   suite à la découverte d’un nœud logistique d’un groupe affilié  à  l’État islamique au Grand Sahara (EIGS) au sud d’Indelimane, dans la vallée de Dangarous non loin de la frontière nigérienne, une opération a,  aussitôt,  été lancée dans la zone pour mettre hors d’état de nuire ces affidés d’Idnan Abu Sahraoui, l’émir de l’organisation terroriste. Au cours d’une première frappe conduite,  le 17 août, par un Reaper Block 5, plusieurs assaillants ont été neutralisés.  Une opération aérienne et terrestre a ensuite été engagée pour fouiller les caches djihadistes.

Ainsi, les commandos  appuyés par l’aviation, ont intercepté des individus armés à moto qui ont engagé le combat avant d’être  neutralisés. Après l’extraction du groupe de  commando, un raid aérien a été lancé contre  quatre repaires terroristes.

Une autre opération a été conduite, selon Barkhane, non loin de la  » zone des trois frontières  » précisément à l’ouest de  Ouatagouna, contre les  terroristes à l’origine des  exactions contre la population,  le long de la RN 17 (une cinquantaine de civils avaient été tués dans cette zone).

Au cours des combats « Plusieurs terroristes  ont été neutralisés ou capturés puis remis aux autorités compétentes  » selon l’Etat-major français.

A.D

Source: l’Indépendant