jeu. Sep 23rd, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le sénateur français à l’institut africain de technologie et de management: Jean Yves Leconte salue le partenariat entre l’ITMA et des universités françaises

À Bamako pour une visite de trois jours, le Sénateur, représentant les Français établis à l’Etranger, Jean Yves Leconte, a saisi l’occasion pour se rendre, hier mercredi, à l’Institut privé Africain de Technologie et de Management (ITMA). Un établissement d’Enseignement supérieur qui entretient un partenariat fécond avec des universités françaises.

Selon la Directrice générale de l’Institutprivé Africain de Technologie et de Management, Siby Ginette Bellegrade, le partenariat entre l’ITMA et des universités françaises, notamment ESEO (une école d’ingénierie à Angers) vise à faire découvrir d’autres horizons aux étudiants pour parfaire leur formation, tout en leur offrant d’autres opportunités.

Ainsi, elle a indiqué que, depuis la signature du partenariat avec ESEO, les étudiants de l’ITMA sont admis chaque année au cycle d’Ingénierie de cet établissement, basé en France.  » Cette année, 17 sur 18 candidats ont été admis à l’École Supérieure d’Electronique de l’Ouest (ESEO) et à l’Université Paris 13 « , a-t-elle souligné. Le visiteur du jour, Jean Yves Leconte, a, pour sa part, souligné l’importance de ce partenariat qui, selon lui, prépare les jeunes étudiants à une expérience hors du pays. « Il est important en matière d’Enseignement supérieur de ne pas tout miser sur des départs d’étudiants en France, juste après le Bac. Des instituts comme ITMA permettent aux étudiants de ne pas faire une rupture sans être prêts à cela « , at-il indiqué. En outre, il a souligné l’impact négatif de la pandémie sur les activités universitaires, tout en regrettant les difficultés liées à l’obtention des visas pour les étudiants désireux de poursuivre leurs études en France. La Directrice générale de l’Institut privé Africain de Technologie et de Management, Siby Ginette Bellegrade, a remercié la délégation pour cette visite, qui témoigne de l’attention accordée à la formation des jeunes étudiants et du renforcement du partenariat entre les deux pays.

Moussa Bilaly Sidibé

Source : l’Indépendant