lun. Sep 20th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Drame sur la berge du fleuve Niger: Un adolescent périt dans le fleuve en voulant sauver son ami

Un drame est survenu, hier, mercredi 08 septembre, aux environs de 11 heures, sur la berge du fleuve Niger, au niveau du Palais de la Culture Amadou Hampâté Bâ de Bamako. Lors d’une baignade dans le fleuve, un adolescent, d’une dizaine d’années à peine, a péri en voulant sauver son ami.

La victime était un talibé en mendicité, selon A.D, l’ami que la victime a voulu secourir.  » Ils étaient deux dans l’eau quand je suis arrivé. Et ils m’ont invité à les rejoindre. En descendant dans l’eau, j’ai glissé et j’étais en train de me noyer. C’est à ce moment qu’il est venu à mon secours. On se tenait la main mais nous étions impuissants et le troisième garçon ne nous a pas rejoints. Quand nous avons crié au secours, quatre jeunes hommes sont arrivés et ont pu me sauver mais la victime m’avait lâché la main et était déjà sous l’eau « .

Le jeune garçon, A.D, n’ayant jamais été à l’école, ignore son âge mais atteint difficilement la quinzaine, de visu. Il  a affirmé, sous le choc  qu’il venait de rencontrer ses deux amis, pour la première fois, car  » c’est hier que je suis arrivé à Bamako, en provenance de Koutiala, pour chercher du travail « , nous a-t-il confié.

Le troisième garçon, paniqué, avait pris la fuite, selon notre témoin.  » Quand les quatre jeunes m’ont sauvé, ils m’ont dit d’aller appeler des secours pour mon ami. Et je suis allé alerter les policiers en poste devant le Palais « , a-t-il ajouté.

A l’arrivée des éléments de la Brigade fluviale de Protection civile, le jeune garçon était déjà sans vie, selon un agent de l’équipe de secours. Ce drame remet au goût du jour la problématique de la protection des enfants au Mali. En effet, de nombreux enfants sont victimes de travaux inadaptés à leurs âges, surtout en période de vacances.

Moussa Bilaly Sidibé

Source :l’Indépendant