dim. Oct 24th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le ministre Mamoudou Kassogué l’a martelé au Tribunal de la Commune IV:  » Vous avez le soutien des autorités dans la lutte contre toute forme d’incivisme sur les réseaux sociaux « 

Le ministre de la Justice et des Droits de l’homme, Garde des Sceaux, Mamoudou Kassogué, en compagnie des membres de son cabinet, a effectué une visite de courtoisie, jeudi 23 septembre, aux Tribunaux des Communes IV et V du district de Bamako.

C’est le tribunal de la Commune IV, situé à Hamdallaye, qui a eu l’honneur de la première visite. Il s’y est longuement entretenu avec les magistrats et greffiers, en présence du président du Tribunal, Kassim Koné et de son Procureur général, Idrissa Hamidou Maïga.

Selon ce dernier, la justice a ouvert de gros chantiers mais il est nécessaire de se donner les moyens pour parvenir à des résultats. Il a ainsi expliqué au ministre qu’il est important d’encourager ceux qui font le travail. Ils doivent sentir le soutien de leurs collègues et celui l’administration. L’occasion de demander la construction d’une nouvelle salle d’audience au tribunal de la CIV.

Le ministre Mamoudou Kassogué a rappelé les attentes des autorités de la transition sur la Justice. Car, dit-il, le Président de la Transition, Assimi Goïta a réitéré sa confiance en la Justice lors de son adresse à la Nation du 22 septembre,  » Vous prenez du risque pour le bonheur du peuple. Vous avez tous nos soutiens pour une bonne réussite de vos missions « , a-t-il indiqué. Ajoutant qu’il est attendu que  » nous jouions notre rôle et rassurions les Partenaires techniques et financiers à travers nos pratiques. Nous devons veiller à ce que l’ordre règne dans la société « , a dit le ministre.

Le ministre Mamoudou Kassogué a invité les magistrats ainsi que toute la famille judiciaire à plus de célérité dans le traitement des dossiers. Ce qui permettra de répondre aux attentes des populations. A cet effet, il a invité l’assistance à utiliser le recueil de  » bonnes pratiques «  déjà disponible afin d’inverser la surpopulation en milieu carcéral, qu’il y ait plus de condamnés dans les prisons que de personnes en attente de justice,  » une prison débordée est également une source d’insécurité « .

Il n’appartient pas au seul Pôle économique et financier de lutter contre la corruption

Le ministre a rappelé que les tribunaux doivent également tous jouer leur rôle dans la lutte contre la corruption. Car, dit-il,  » il n’appartient pas au seul pôle économique de mener la lutte contre la corruption » . Ainsi, il a encouragé le tribunal de la Commune IV dans son combat contre toutes les formes d’actes d’incivisme et les fraudes sur les réseaux sociaux.

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant