dim. Oct 24th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le bilan de l’embuscade contre les FAMa sur l’axe Bandiagra-Bankass s’alourdit 16 soldats tués,  plus d’une vingtaine d’assaillants abattus

Quelque 24 heures après l’attaque meurtrière ayant visé un convoi de l’Armée sur l’axe Bandiagara-Bankass, le bilan s’est alourdi. Ce sont 16 militaires qui ont trouvé la mort et 9 blessés, selon la DIRPA qui a animé, hier jeudi, son point de presse mensuel. C’était en présence de son directeur , Colonel Souleymane Dembélé.

L’embuscade du mercredi dernier contre une escorte de l’Armée dans les secteurs de Bandiagara et Bankass a déclenché une riposte appropriée des FAMa. Il nous revient qu’en plus des soldats engagés sur le terrain, l’aviation est aussi intervenue à travers des raids contre les positions des groupes terroristes. Si une quinzaine d’assaillants ont été abattus suivant le bilan officiel donné par l’armée, de nombreuses sources locales font état d’au moins une vingtaine de terroristes mis hors de combat. Parmi lesquels de nombreux corps sans vie calcinés et qui seraient  difficilement reconnaissables.

Les opérations de ratissage se poursuivent toujours  dans cette zone en proie à des incursions terroristes. Courant septembre dernier, plusieurs civils ont péri sur l’axe Bandiagara-Bankass-Koro suite à des attaques aux engins explosifs improvisés (EEI).

Abdoulaye Diarra

Source: l’Indépendant