dim. Déc 5th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Cour d’Assises spéciale de Bamako: Pour  » appartenance à un groupe de combat et détention d’arme et munitions..  » Boubakali Ahamadou Arouna condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

La Cour d’assisses a rendu son arrêt, par contumace, sur l’affaire ministère public contre Boubakali Ahamadou Arouna, jugé pour  » appartenance à un groupe de combat et détention d’armes et munitions, immédiatement en relation avec une entreprise terroriste « . Ce jeune homme de 22 ans a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité et au paiement d’une amende de 10 millions de FCFA.

Selon les informations, c’est le 9 mars 2020, qu’une opération de ratissage a été menée par la Force Barkhane, dans le secteur de Dioro, commune rurale de Gossi, à Gourma Rharous (Tombouctou), au cours de laquelle le nommé Boubakali Ahamadou Arouna fut interpellé en possession d’une arme AK47 et des munitions. Soupçonné d’appartenir à un groupe terroriste, il fut déféré au Pôle judiciaire spécialisé où une information judiciaire fut ouverte pour des faits d’  » appartenance à un groupe de combat et détention d’armes et munitions, immédiatement en relation avec une entreprise terroriste « .

Au cours de l’enquête préliminaire et à l’information, l’inculpé Boubakali Ahamadou Arouna a nié toute appartenance à un groupe terroriste, en déclarant qu’il a été interpellé alors qu’il dévisait avec un ami d’enfance, du nom de Mohamed Sidy. Il a toutefois confessé la détention du Pistolet Mitrailleur (PM) et la rencontre nocturne avec des membres du groupe dénommé  »Al Nustra », dirigé par le nommé Abdallah Manare, accompagné  de 4 hommes sur deux motos, munis de deux armes, deux bidons et de sacs.

L’accusé Boubakali Ahamadou Arouna, né à Intafirrinkari (commune N’Tillit), dans la région Gao, a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, suivant les dispositions portant répression du terrorisme au Mali ainsi qu’au paiement d’une amende de 10 millions de FCFA.

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant