dim. Déc 5th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Statut et opportunités en matière de réparation pour les survivantes de violences sexuelles: Avocats Sans Frontière Canada et Global Survivor Fund  donnent la parole aux survivantes de violences sexuelles liées aux conflits (VSC)

Une table ronde se tient, depuis hier, à l’Hôtel Onomo sur le statut et les opportunités en matière de réparation pour les survivantes de violences sexuelles liées aux conflits (VSC). La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par la représentante du ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, Binta Sangaré. Elle avait à ses côtés le Président de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR), Ousmane Oumarou Sidibé et le Chef de mission de l’ASF, Dr. Aristide Nononsi.

Les travaux de cet atelier de deux jours, a expliqué le chef de mission de l’AFC, permettront de dresser un bilan global de la situation actuelle au niveau du statut et des opportunités en matière de réparation au Mali pour les survivantes de violences sexuelles liées aux conflits (VSC), de faciliter une réflexion sur les obstacles constatés ou présumés, de rencontrer les victimes à l’enregistrement de leurs dépositions devant la CVJR et ses antennes.  » Le GSF a pour mission d’améliorer l’accès aux réparations des survivantes aux violences sexuelles à travers le monde « , a informé par visioconférence Mariana Goetz de Global Survivors Fund (GSF).

Le président de la CVJR, Ousmane Oumarou Sidibé, a souligné qu’au niveau des antennes de sa structure, plus de femmes que les hommes font des dépositions. Ainsi, les femmes représentent plus de la moitié des dépositions faites au niveau des antennes de la CVJR. Pas pour les violences sexuelles liées aux conflits (VSC), mais pour d’autres violations graves. Ajoutant que cela prouve à suffisance que les femmes sont les premières victimes de toutes ces formes de violations. D’où la prise en compte de la question du Genre au sein de la CVJR.  » Aujourd’hui, il y a 23.610 dépositions au niveau de nos antennes, dont 17.166 enregistrées dans nos bases de données, et il y a 8 129 femmes « , a-t-il dit. Toutefois, il a remercié les autorités pour l’adoption de la politique de réparation.  » Nous souhaitons l’adoption du projet de loi très prochainement de l’Agence de réparation, afin de soulager les victimes « , a-t-il relevé. Avant d’annoncer que la prochaine audience de la CVJR portera sur les violences des femmes et enfants.

La représentante du ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, Binta Sangaré, a souligné que cette table ronde se tient au moment où le Mali a adopté une politique de réparation au profit des victimes des crises de 1960 à nos jours. Les conclusions de cette table ronde contribueront sans nul doute à consolider les efforts du gouvernement en matière de réparation pour les victimes des conflits, en général, et celles des violences sexuelles liées aux conflits, en particulier.  » Il est incontestable que la réparation, à laquelle les victimes des violences ont droit, est l’une des conditions pour asseoir une paix durable « , a-t-elle indiqué. Poursuivant que le département accorde une attention particulière à des initiatives de ce genre, qui permettent à ceux qui en ont la charge de réparer et d’exposer leurs ambitions.

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant