jeu. Jan 20th, 2022

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Affaire Kalil Sidibé et co : BRAMALI-Sa refuse de réhabiliter les syndicalistes

Rebondissement dans l’affaire de BRAMALI-SA l’opposant au Secrétaire général du comité syndical de la Société, Kalilé Sidibé et ses camarades. En effet, le Tribunal administratif de Bamako a débouté la société en lui demandant de mettre les employés dans leurs droits tout en les réhabilitant dans leurs fonctions.

Selon le jugement N°483 du 12 novembre dernier, le Tribunal administratif de Bamako a annulé la décision N°0105/DRT-KK du 6 mai et celle du (N°0135/DRT-K-K) 10 juin 2021 de la société BRAMALI contre Kaly Sidibé et Haimè Soukouna pour  » excès de pouvoir «  dans leur fonction de syndicaliste au sein de ladite société.

Selon les victimes, ils ont commencé à travailler au sein de la Société des Brasseries du Mali (BRAMALI) après la grosse de justice rendue par le Tribunal administratif de Bamako. Ce n’est qu’au 11 décembre qu’ils ont été informés de leur suspension par la Direction de BRAMALI. A cet égard, ils ont introduit un recours au niveau du  » Tribunal administratif de Koulikoro «  par rapport au même dossier.

Selon notre interlocuteur, la BRAMALI a décidé de les suspendre avec le  » maintien de leur salaire «  par une lettre dite  » suspension conservatoire « . Les syndicalistes dénoncent cet état de fait car, ils estiment que le jugement rendu par le Tribunal administratif a été foulé aux pieds par la société. Aussi, ils craignent une instrumentalisation de leur recours.

Cependant, ils attirent l’attention des autorités sur cette situation tout en déplorant qu’ils sont à plus de six mois sans travail à cause de cette affaire. Ainsi, les victimes ont réaffirmé qu’ils font confiance en la justice de leur pays.

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant