jeu. Jan 20th, 2022

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Gao : un homme attaqué devant sa porte, une somme importante emportée

Regain d’insécurité dans la ville de Gao, au regard des attaques et assassinats ces temps-ci. C’est ainsi que des hommes armés ont braqué un homme devant sa porte, mercredi 15 décembre, au quartier Sanèye. Ils l’ont tabassé et laissé pour mort avant d’enlever une somme importante d’argent de sa maison.

Pour rappel, le vendredi 10 décembre dernier, le garde pénitencier Tiémoko Keïta a été assassiné par des bandits armés pour lui voler sa mobylette.