jeu. Jan 20th, 2022

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Les partenaires distributeurs d’Orange Money face à la presse hier mardi:  » Orange Money n’est pas en grève et les vrais tarifs sont affichés et appliqués dans nos points de vente « 

Les partenaires d’Orange Mali, qui sont les Masters (responsables des sociétés distributrices d’Orange Money), acteurs importants du réseau, ont animé un point de presse, le lundi, pour préciser qu’ils ne sont pas en grève annoncée à partir d’hier mardi. A travers cette sortie, ces Masters entendaient rassurer la population sur non seulement la disponibilité du service Orange money mais aussi le respect des frais de retraits récemment annoncés par la société Orange que sont 1% pour les montants allant de 5 F à 1 million de FCFA et de 10 000 FCFA pour les montants supérieurs au million.

Alors que la société Orange Mali s’emploie à mener des efforts considérables en terme de réduction des tarifs de Orange money, au grand bonheur de ses clients et, par ricochet, de la population malienne, certains de ses points de vente veulent saboter ces efforts, pour leurs propres intérêts. Ceux-ci ont tenté, dans un premier temps, d’imposer des frais supplémentaires aux services de dépôts et de retraits via Orange money, et, par la suite annoncé «  une grève  » à compter d’hier mardi 21 décembre.

Face à cette situation, plusieurs de ces partenaires importants d’Orange money, encore appelés les Masters, qui sont les distributaires agréés, dont décidé d’animer cette conférence de presse, deuxième en moins d’un mois, pour édifier le public.  Plusieurs d’entre eux, qui ont des représentations dans toutes les communes de Bamako et dans les régions, étaient au rendez-vous pour exprimer leur attachement à la collaboration avec l’opérateur de téléphonie et de mobile money.

A l’entame des propos, le principal conférencie,r Mahamadou Kéïta, Directeur général de l’une des sociétés de distribution, a expliqué que pour le service Orange money, il y a trois partenaires clés : la société Orange, les Masters (société de distribution) et les Points de vente. A ce dernier niveau, il y a deux catégories : ceux travaillant avec les Masters directement, appelés «  réseau structuré  » et ceux travaillant indépendamment des Masters ou «  réseau non structuré.  »

Les points de vente disponibles

Un autre Master, Amadou Coulibaly, a rappelé que «  Orange a décidé, depuis le 1er décembre dernier, à la demande de sa clientèle, de baisser ses tarifs. Certains points de vente, estimant qu’ils ne gagnent pas suffisamment, essayé  d’imposer des tarifs supplémentaires aux clients. Ce qui est contraire à la règlementation en vigueur. Nous avons été obligés de sévir contre ceux qui s’adonnent à cette pratique. Suite à cela, il y a des points qui ont décidé de se mettre en grève. Certes certains de ces points travaillent pour nous les Masters, mais nous tenons à préciser que nous ne sommes pas  en grève, que les Masters ne sont pas en grève, que Orange money n’est pas en grève. Nous ne sommes nullement concernés par cette grève. Tous nos points de vente, que ce soient nos points propres ou ceux délégués, seront disponibles 24/24 pour tous les clients qui souhaitent faire des opérations. Pendant ces supposés jours de grève, les clients n’ont pas à se faire des soucis. Il y aura des points ouverts.  Les distributeurs pourront s’approvisionner en UV et les clients accéder aux services de Orange Money « .

Les tarifs réels affichés

Pour les tarifs décidés par Orange, ils ont souligné leur engagement à son  application stricte. Ainsi, dans leurs points de vente, ces tarifs réels  seront affichés et les clients doivent s’en tenir à cela. S’ils constatent d’autres frais, ils doivent appeler au 37070.

Pour eux Orange Mali et ses partenaires sont liés par une convention réglementant leur action commune qui doit être harmonisée.

Ils ont profité de l’occasion pour lancer à appel à ceux qui se disent en grève de se ressaisir et de continuer à fournir les services aux clients.

Youssouf CAMARA

Source: l’Indépendant