jeu. Jan 20th, 2022

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Intronisation du patriarche des Ouattara de Koutiala: Aliou Boubacar Diallo s’engage à former 200 femmes en fabrication de savon et eau de javel

Le président d’honneur de l’ADP-Maliba, Aliou Boubacar Diallo était, le 25 décembre dernier, l’invité d’honneur de la cérémonie d’intronisation du Patriarche des familles Ouattara à Koutiala. En guise de cadeau au nouveau patriarche, Oumar Cheick dit Barou Ouattara, il s’est engagé à former 200 femmes de leur communauté en fabrication de savon et d’eau de javel, pour assurer leur autonomisation.

C’est accompagné de sa famille et de plusieurs responsables de ADP-Mali, dont deux vice-présidents, que Aliou Boubacar Diallo est arrivé dans la capitale de l’or blanc pour faire honneur à la grande famille Ouattara, qui a décidé de placer sous son parrainage cette cérémonie grandiose. Pour la circonstance, une foule immense était sortie pour prendre part à l’intronisation de Barou Ouattara.

Prenant la parole lors de cette cérémonie, le président d’honneur de l’ADP-Maliba et potentiel candidat à la prochaine présidentielle, Aliou Boubacar Diallo a remercié la chefferie Ouattara pour l’honneur fait à sa personne. C’est pourquoi, il a mobilisé une forte délégation composée des membres de son parti et de sa famille pour assister à l’intronisation.

Il a souligné que cette cérémonie coïncide avec le Noël, qui est la fête des cadeaux. En guise de cadeau au patriarche et à sa communauté, il a annoncé que la Fondation Maliba va former 200 femmes de  leur communauté dans la fabrication de savon et de l’eau de javel, ce qui va leur permettre d’avoir une activité génératrice de revenus pour leur autonomisation.

Tout en reconnaissant les valeurs intrinsèques de Barou Ouattara, il a adressé trois conseils au nouveau patriarche pour un règne paisible : le respect de toutes les voies mêmes celles discordantes, être capable mais rester tolérant et partage ce dont tu disposes avec tout le monde. Une fois ces trois conseils respectés, il ne doute point que Miankala sera un endroit où il fait bon vivre. Et d’émettre l’espoir que le nouveau patriarche des Ouattara puisse s’investir pour la paix et la quiétude au Mali.

YC

Source: l’Indépendant