UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Boulkassoumbougou-Kouloubleni Terminus La population riveraine dénonce l’occupation d’une rue

La population riveraine de Boulkassoumbougou-Kouloubléni a organisé, hier dimanche, une assemblée générale de dénonciation d’une occupation  » illégale  » d’une rue, à côté de l’église UEPEM, en Commune I du district de Bamako. C’était en présence du Pasteur de l’Eglise Protestante ainsi que de l’Adjoint à l’imam du quartier.

Selon les explications de Mamoutou Diarra, un résident du quartier, depuis 1997, c’est le dimanche 16 janvier, que le monsieur, qui serait un agent de la  » Voirie « , a transformé une partie d’une rue en parcelle, dont il a construit la cour. Cette zone, a-t-il argué, est une rue offrant un accès facile à l’Eglise, ainsi qu’à une Ecole et une clinique,  » nous l’avions alors contacté pour qu’il nous montre les documents de propriété de la parcelle. Tout en lui expliquant que la construction obstruerait le passage normal des eaux en hivernage », a indiqué cet habitant du quartier. C’est ainsi qu’un collectif a été mis en place, composé de l’ensemble des résidents de la zone. Ce collectif a requis les services d’un huissier, qui a déjà fait le constat,  » nous avions ensuite saisi le Procureur de la Commune I ainsi que la Direction Nationale de l’Urbanisme et de l’Habitat, avant de commettre un avocat pour la défense des intérêts des riverains « , a-t-il précisé.

Pour le Pasteur de l’Eglise, David Dembélé et l’Adjoint à l’imam, Mamadou Lamine Famanté, la construction de cette rue compliquera énormément les mouvements des riverains. A leurs dires, la population est déjà confrontée aux inondations pendant l’hivernage,  » nous  demandons aux autorités du pays de trouver une solution rapide au problème pour la quiétude et le vivre ensemble de la population « , ont- il plaidé.

Le collectif des riverains de Boulkassoumbougou-Kouloubleni continue de s’interroger sur la manière dont a pu être occupée la zone, qui ne figure pas sur le plan du quartier, selon leurs explications. Avant d’ajouter que ce sont des engins qui sont placés également dans la cour.      Oumar BARRY

Source: L’Indépendant

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.