UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

C’est arrivé  le vendredi dernier à Arlit (Niger): Dix migrants maliens arrêtés par les forces de l’ordre nigériennes suite à un incident sur le site d’accueil de l’OIM

Le ministère des Maliens Etablis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine a, dans un communiqué, signé par son Secrétaire général, Mme Tangara Nema Guindo apporté des éclaircissements sur l’incident survenu, le vendredi 11 février, sur le site d’accueil de l’Organisation Internationale des Migrants (OIM) d’Arlit, au Niger.

Selon le communiqué, suite à la fermeture des frontières, de nombreux Maliens, en provenance des pays du Maghreb et à destination du Mali, se sont retrouvés bloqués aux centres d’accueil d’Agadez et d’Arlit. A cet effet, certains migrants ont provoqué des violences sur le site en séquestrant le Directeur Adjoint de l’OIM. Du coup, les forces de l’ordre nigériennes sont intervenues pour rétablir l’ordre, tout en procédant à l’arrestation de dix migrants maliens sur place.

Le ministère des Maliens Etablis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine a souligné, à cet effet, qu’en rapport avec l’Ambassade du Mali au Niger, il ne ménagera aucun effort pour trouver une solution idoine à ce problème. Tout en rappelant à ces compatriotes que le rapatriement  » s’inscrit dans un cadre humanitaire et les invite au respect des lois, us et coutumes des pays d’accueil et de transit « , précise le communiqué. Ainsi, le ministère dit que toutes autres informations contraires à celles données par l’Ambassade du Mali à Niamey sont sans fondement.

Rappelons que le Chef de Cabinet du Ministre des Maliens Établis à l’Extérieur et de l’Intégration, Mohamed Ag Albachar, a accueilli, le 8 février, à l’Aéroport International Président Modibo Kéita, 150 migrants de retour volontaire du Tchad. C’était le 8 février en présence des représentants de l’Organisation Internationale des Migrants (OIM-Mali).

O.BARRY

Source: L’Indépendant

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.