UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour  » incitation à  la violence, discrimination, usurpation de titre.. » Le Vice-président de l’Association pour le Développement du cercle de Yelimané placé sous mandat de dépôt

Cet homme d’affaires de Yélimané, non moins Vice-président de l’Association pour le Développement du cercle de Yélimané « Dagakane », Bakary Diambou, et plusieurs autres de ses partisans ont été écroués, mercredi 23 février, par le juge Mohamed Timbiné du 3è Cabinet du Tribunal de grande instance de la Région de Kayes.

Selon nos informations, les faits se sont déroulés, samedi 19 février, lors de la cérémonie d’inauguration de la maternité de Kodié, un village situé dans le cercle de Yélimané. Après l’arrestation des personnes suspectes dans cette affaire, le juge d’instruction du 3è Cabinet du Tribunal de grande instance de Kayes, Mohamed Tembiné, a procédé à l’ouverture d’une enquête judiciaire, qui a entrainé le placement sous mandat de dépôt du Vice-président de ladite association, Bakary Diambou, ainsi que de 15 autres personnes. Toujours selon nos informations, Il est reproché aux mis en cause, les faits d’  » incitation à  la violence, discrimination, usurpation de titre, faux et usage de faux, troubles graves à l’ordre public, menace de mort et violences et voies de fait « .

Rappelons que le Tribunal de Kayes est en train de poser des actions salutaires contre l’injustice. C’est pourquoi, le ministre de la Justice, Mamoudou Kassogué, a félicité le juge Mohamed Timbiné pour son engagement dans la lutte contre les pratiques d’esclavagisme. Puisqu’il a placé 30 personnes sous mandat de dépôt et 10 autres sous contrôle judiciaire dans la cercle de Bafoulabé, pour  » torture, séquestration, détention illégale d’arme à feu, violences et voies de fait, menace de mort.. « 

O.BARRY

Source: L’Indépendant

 

 

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.