UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Sikoroni : deux pick-up de la police incendiés en représailles à la mort accidentelle d’un enfant

Cet incident malheureux s’est produit dans la nuit du 4 mars aux environs de 23 heures à Sikoroni (Commune I). Une équipe de patrouille du Commissariat du 17ème Arrondissement dans le secteur a voulu contrôler un véhicule suspect, qui refusa d’obtempérer sur le coup. C’est ainsi que l’équipe de police cherchant à interpeller ce conducteur a fauché dans sa course un enfant. C’est ainsi que les jeunes en colère se sont donné rendez-vous devant le commissariat où étant ils n’ont pas hésité à mettre le feu à deux pick-up de l’unité de police garés à la porte.

Dans un communiqué, le Directeur général Adjoint de la Police, le Contrôleur général, Cheicknè Magassouba a présenté les condoléances de l’autorité policière à la famille du défunt. Annonçant l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités,  » la Direction Générale de la Police Nationale a immédiatement entrepris des démarches auprès des autorités municipales coutumières et religieuses du quartier en vue de ramener le calme « , précise le document.

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.