UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Conseil de Cercle de Kayes : le Tribunal administratif annule la décision du préfet de rétablir l’ancien détenu dans ces fonctions

Le Président du Conseil de Cercle de Kayes, Modibo Timbo, a récemment été mis en liberté provisoire dans une affaire d’  » atteinte aux biens publics « , portant sur plus d’un milliard. Ainsi, le Préfet de Kayes avait ordonné qu’il reprenne son poste. Mais, cette décision a été annulée par le Tribunal administratif, saisi d’une requête de 35 conseillers sur les 37, qui composent le conseil de cercle de Kayes.
Selon nos informations, le président du Conseil de Cercle de Kayes a été mis en examen par le juge d’instruction du 1er cabinet de Kayes pour des faits d' » atteinte aux biens publics, faux et usage de faux, fractionnement des marchés publics, détournement des biens des collectivités… « , portant sur la somme d’un milliard neuf cent neuf millions sept cent soixante mille cinq cent trois F CFA (1.909.760.503). C’est ainsi qu’il avait été épinglé par la justice. Ce qui lui a valu de passer 8 mois en détention provisoire. Ensuite, l’intéressé a obtenu, il y a un mois, une liberté provisoire sous caution de 50 millions de F CFA. A sa sortie, le Préfet de Kayes avait ordonné qu’il reprenne son poste. Mais, cette décision a été annulée par le Tribunal administratif, saisi d’une requête des conseillers.
En effet, une requête serait est en cours contre la décision du gouverneur de la région de Kayes concernant le cas de Bandiougou Diawara, président du Conseil Régional de Kayes. Car, ce dernier avait également été placé sous mandat de dépôt pour  » atteinte aux biens publics  » mais continue d’exercer ses fonctions.

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.