UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

lu sur le net Sénégal : un cireur tué par son collègue, pour un plat de viande à Thiès

La « fête du mouton »  a viré au drame, à Thiès. Un cireur a poignardé à mort son collègue, le jour de la Tabaski, au quartier Bambara, selon des informations exclusives de Seneweb. Tout est parti d’une dispute autour de la viande cuite. Détails !

Un crime odieux plonge le quartier Bambara de Thiès dans la tristesse et la consternation, depuis dimanche dernier. Amadou Diallo, âgé de 21 ans, a essuyé trois coups de couteau au niveau de son abdomen. Il a rendu l’âme sur le coup, selon des informations exclusives de Seneweb. Son présumé meurtrier, A. Ndiaye, a été interpellé par les éléments du commissariat central de Thiès puis placé en garde à vue.

Le film du crime raconté sur Pv

Originaires du Fouta, Amadou Diallo et M. Ndiaye étaient venus à Thiès pour exercer le métier de cireur de chaussures. Mais le premier nommé ne va jamais revoir les siens en vie.

En effet, le jour de la Tabaski, Amadou Diallo était dans sa chambre en train de déjeuner avec ses amis. Son collègue cireur, M. Ndiaye, a débarqué sur les lieux. Ivre comme un Polonais, il a renversé le plat de viande par terre, d’après des confidences faites à Seneweb.

Irrité, Amadou Diallo a dénoncé les agissements de son collègue, en état d’ébriété. Non content des reproches, le « perturbateur » a planté trois coups de couteau à Amadou Diallo au niveau de son abdomen.

Gisant dans une mare de sang dans sa chambre, la victime a succombé à ses blessures sur les lieux du crime. Ayant eu écho de ce drame, les jeunes du quartier Bambara se sont mobilisés pour lyncher le meurtrier. Mais le mis en cause s’est réfugié dans une chambre jusqu’à l’arrivée des policiers.

Les éléments du commissariat central de Thiès ont réussi à extirper M. Ndiaye, âgé de 26 ans, en dépit de la détermination des jeunes à lui faire sa fête. Poursuivi pour meurtre, le cireur M. Ndiaye est toujours sous le régime de la garde à vue dans les locaux de la police.

 

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.