UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Grogne sociale : les enseignants des écoles catholiques, en grève à partir du 3 octobre

Le Comité du Syndicat National des Travailleurs de l’Enseignement Privé Catholique (SYNTEC) de Bamako a déposé, le mardi 6 septembre, un préavis de grève de 120 heures, sur la table du Directeur Diocésain de Bamako.

Les syndicalistes protestent contre la fermeture des droits à l’AMO de leurs militants, le retard de 9 mois dans le paiement des allocations familiales sur toute l’étendue du diocèse et le non-paiement de l’indemnité d’équipement.

Si ces trois revendications ne sont pas satisfaites, le syndicat des écoles catholiques décide d’observer un arrêt de travail de 120 heures, allant du lundi 3 octobre au vendredi 7 octobre. Il se réserve également le droit d’entreprendre d’autres actions en vue de la satisfaction totale de ses revendications. A noter que la rentrée scolaire 2022-2023 est prévue pour le 3 octobre, sur toute l’étendue du territoire national.

 

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.