UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Après sa déclaration à la 77è Assemblée générale des Nations unies: Le Colonel Abdoulaye Maïga accueilli  en grande pompe à Bamako

Les Maliens ont réservé, hier, mardi 27 septembre, un accueil chaleureux au  Premier ministre par intérim, Colonel Abdoulaye Maïga. Une forte mobilisation visant à prouver l’adhésion du peuple à la déclaration du Premier ministre par intérim à la tribune des Nations Unies.

La mobilisation était au rendez-vous lors de cet accueil, retransmis en direct sur la chaine nationale. Les populations sont massivement sorties pour réserver un accueil triomphal au Colonel Abdoulaye Maïga après son intervention à la tribune de l’ONU. De l’Aéroport Président Modibo Keïta de Sénou à la Place de l’Indépendance, le cortège des officiels maliens se frayait difficilement un chemin au milieu d’une foule en liesse.

Lors de son discours à l’occasion de la 77è Assemblée générale des Nations Unies, le Colonel Maïga a réaffirmé le respect de la souveraineté du Mali et fustigé les autorités françaises et certains Chefs d’Etat de la sous-région. Des propos bien accueillis par une grande partie de l’opinion nationale, qui dit se reconnaitre dans ce discours inédit.

A sa descente d’avion, le Premier ministre par intérim a exprimé sa reconnaissance envers le peuple malien et le président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta.  » Honnêtement, je pense que c’est trop d’honneur pour ma modeste personne. C’est une grande fierté. Nous avons besoin de l’accompagnement, de la bénédiction et de la prière de l’ensemble du peuple africain. Nous ne pouvons relever ce défi sans que nous ne formions, à l’interne, un bloc très homogène « , a-t-il déclaré.

Moussa Bilaly Sidibé

Source: l’Indépendant

 

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.