UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Hommage à Racine Sall :  le pari relevé de la COMAF

Le CICB a abrité, samedi 1er octobre, la soirée d’hommage au monument du Zikr Malien, Racine Sall, organisée par l’agence Communication Afrique (COMAF). L’évènement était placé sous le parrainage de Chérif Ousmane Madani Haïdara, président du Haut Conseil Islamique, avec comme marraine, Kadiatou Lah.

Cette soirée, initiée par l’actuelle responsable de la COMAF, Fadi Maïga, avait pour objectif de rendre hommage à cette figure emblématique des chansons islamiques. A l’entame de la soirée, le premier fils de Racine Sall,  Mohamed Sall, a procédé à la lecture du Coran, en présence massive des leaders religieux, notamment Cheick Harouna Sankaré, Chouala Babaya Haïdara, l’imam Koké Kalé et l’homme politique, Amadou Koita. Au cours de la soirée, les jeunes ‘‘Zikrmen » se sont succédé sur scène avant de laisser la place à l’enfant de Kayes, Racine Sall. Cet homme, venu à Bamako dans les années 1970, a émerveillé toute la salle par ses chansons, diffusées alors sur l’ORTM, comme  »Rabanna »,  »Massa Kelen », entre autres.

Racine Sall a salué l’équipe de la COMAF pour cette soirée d’hommage à sa modeste personne. Avant de remercier l’ensemble des personnes ayant effectué le déplacement. La soirée a ensuite été marquée par des jeux concours sur l’histoire du Prophète (PSL) et la carrière de Racine Sall, dont les gagnants ont bénéficié de paniers de Coran.

 

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.