UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Décès hier à Paris de Younoussi Touré: Le Mali perd un grand homme d’Etat

Premier Chef du gouvernement après l’avènement de la démocratie au Mali, Younoussi Touré a tiré sa révérence. Le natif de Niafunké est décédé, hier,  lundi 17 Octobre 2022, à l’âge de 81 ans, à Paris, des suites de maladie. C’est donc une grande perte pour le Mali.

Le Mali est  en deuil suite à la disparition d’un autre grand serviteur de la nation. En effet, l’ancien Premier ministre et ex-président de l’Assemblée nationale par intérim, Younoussi Touré est décédé, hier, lundi 17 Octobre 2022, à l’âge de 81 ans, à Paris, des suites de maladie.

Titulaire d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en Sciences Economiques, Younoussi Touré a d’abord servi dans le domaine bancaire avant de devenir un responsable au plus haut niveau de l’administration de son pays. Il a notamment travaillé à la Banque Centrale du Mali, dont il a été le Directeur général avant de devenir Conseiller Spécial du Gouverneur de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Suite à l’avènement de la démocratie au Mali, il est nommé Premier ministre, le 9 juin 1992, par le président Alpha Oumar Konaré. Toutefois, il fut l’un des Chefs de gouvernement les plus éphémères puisqu’il démissionne le 12 avril 1993, en raison d’une grogne sociopolitique.

Membre fondateur de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), Younoussi Touré est élu premier Vice-président de l’Assemblée nationale, en novembre 2007. A la suite du coup d’État de mars 2012, Dioncounda Traoré, président de l’Assemblée nationale d’alors, prend les fonctions de Chef d’Etat. Younoussi Touré assure alors la présidence de l’hémicycle jusqu’aux élections législatives de novembre 2013, au cours desquelles il n’a pas candidaté pour sa réélection.

Moins visible dans l’arène politique depuis son départ de l’Assemblée nationale,  Younoussi Touré est l’auteur du livre  » L’enfant du lac Takiti au Mali « . Dans cet ouvrage, paru en mars 2017, il se fait conteur pour partager le récit de sa vie, cet enfant qui a saisi la balle au rebond de l’histoire avec courage et curiosité depuis son village natal de Niodougou. Tout y passe : les amis, l’agriculture, la pêche, l’école coloniale, les injustices, la débrouille, l’université, le hasard ramassé comme une certitude au bord du chemin. En passant par les luttes estudiantines, la recherche obstinée de l’indépendance de son pays comme programme politique, une indépendance qu’il vivra de l’intérieur avec enthousiasme, comme jeune fonctionnaire au ministère du Plan.

Alors que le deuxième tome de son livre est attendu, Younoussi Touré s’éteint dans la discrétion. A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons. Paix à son âme.

SIC 

L’ADEMA PASJ rend hommage à un  » travailleur acharné « 

Suite à disparition de Younoussi Touré, l’ADEMA PASJ a exprimé sa profonde douleur tout en rendant hommage à  » un grand serviteur de l’Etat, une personnalité politique

premier plan, dont la contribution à la réconciliation nationale, à la cohésion sociale et au rassemblement des forces vives du pays a été très importante « .

D’après le parti de l’Abeille, l’ancien Chef du gouvernement était un  » travailleur acharné, loyal, fidèle, modèle achevé de compétence et de dévouement à la cause nationale « .  » Younoussi Touré avait une parfaite maîtrise de tous les dossiers de l’Etat. Le Mali vient ainsi de perdre l’un de ses fils illustres. Cette perte lourde, brutale et inattendue intervient à un moment crucial dans la vie de la nation, où la communion et l’entente de tout le peuple malien sont souhaitées  pour surmonter la perte des frères et sœurs, dont la contribution est capitale dans l’atteinte des objectifs de développement du pays « , peut-on lire dans un communiqué.

SIC

L’Indépendant a appris avec une profonde tristesse le rappel à Dieu, hier lundi, à Paris (France), de Younoussi Touré, ancien Chef du gouvernement, ancien président de l’Assemblée nationale et membre fondateur de l’URD. Ses obsèques feront l’objet d’un communiqué ultérieur.

En cette douloureuse circonstance, toute la rédaction et le personnel du journal L’Indépendant présentent leurs condoléances émues et expriment leur sympathie à la famille du défunt. Que Dieu l’accueille parmi ses élus.

La Rédaction

Source: l’Indépendant

 

 

 

 

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.