UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

CHU du Point G: Le personnel en grève à compter du 12 décembre prochain

L’information a été donnée, hier jeudi, par le syndicat de l’Hôpital du Point G, à l’issue d’une assemblée générale. Le syndicat a révélé leurs précédents mots d’ordre de grève ont été respectés à hauteur de souhait par les militants.

Le syndicat du Point G n’entend pas capituler jusqu’au règlement définitif de ses doléances. Puisqu’il vient d’annoncer une nouvelle grève pour les 12 au 16 décembre prochain,  » les analyses comme la dialyse, la néphrologie, la chimiothérapie seront épargnées sur les 18 services disponibles à l’Hôpital du Point G « , a indiqué le Secrétaire général adjoint du syndicat national de la Santé, de l’Action sociale et de la Promotion de la famille, Dr. Guida Landouré. Poursuivant qu’il demande le règlement de leurs doléances se rapportant, entre autres, à la violation du droit syndical par la mutation de leur camarade Fousseyni Coulibaly, à la cessation des intimidations du DG à l’endroit de leurs militants. Car, dit-il, les militants reçoivent des demandes d’explications après chaque mouvement de grève. Aussi, le règlement du problème de logement des 146 agents, sur lesquels l’ont prélevait, durant six ans (2006-2011), des ristournes pour avoir une parcelle.  » Nous demandons l’acquisition de matériel en fonction des besoins de l’hôpital « , a-t-il enchainé.

Auparavant, Drissa Traoré a rappelé que le syndicat avait rencontré, mercredi dernier, le Secrétaire administratif de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM). C’était pour échanger sur la situation de leurs revendications. Avant d’ajouter qu’ils ont reçu des assurances mais que rien n’a été fait jusque-là.

O. Barry

Source: l’Indépendant

 

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.