UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Burkina Faso : le lieutenant-colonel Emmanuel Zoungrana libéré

Influent et réputé pro-russe, il était incarcéré depuis janvier, accusé d’avoir fomenté un coup d’État contre Roch Marc Christian Kaboré. Sa libération crée des spéculations sur le rôle qu’il pourrait jouer sous le régime d’Ibrahim Traoré.

« Il est libre, c’est confirmé », affirme Paul Kéré, l’avocat d’Emmanuel Zoungrana, ce 15 décembre. Alors que la demande de remise en liberté provisoire du lieutenant-colonel avait été refusée en première instance, la chambre de contrôle de l’instruction vient de donner raison à la défense. « Elle a estimé que onze mois de détention provisoire était une durée excessive, d’autant que l’instruction est close », précise l’avocat.

Source : JA

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.