UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Braquage nocturne d’une moto taxi: Un militaire mis aux arrêts par la BAC

La Brigade Anti Criminalité (BAC) vient de réaliser un joli coup de filet, à travers l’arrestation d’un jeune militaire en pleine opération de braquage d’une moto taxi. Il  a été conduit, la même nuit, au Commissariat de Police du 3è Arrondissement, à Missira, pour la suite de la procédure d’enquête.

La délinquance n’est pas uniquement en milieu civil, puisqu’il y a certains malfrats dans le corps des Forces de Défense et de Sécurité (FSD). Mais, face à la détermination des unités de Police et de la Gendarmerie, l’on viendra à bout du mal. C’est dans cette dynamique que la Brigade Anti Criminalité (BAC) de la Police, a procédé, la nuit du dimanche au lundi 19 décembre, à l’interpellation d’un  » militaire malfrat «  pour le braquage d’un conducteur de moto taxi du nom de Qadr Karembé, à la zone industrielle de Bamako.

Selon nos informations, c’est aux environs de 5 heures 20 minutes, que les éléments de la BAC, en patrouille, ont surpris trois éléments en pleine opération de braquage d’un conducteur de moto taxi, aux alentours de l’usine  «  Viva lait « . Ayant aperçu les limiers, deux malfrats se sont rapidement débinés,  abandonnant leur compère  sur place. Ce dernier été agrafé par les agents de la BAC, en possession d’un Pistolet Automatique artisanal. Ilsera identifié sous les initiales D.T comme un élément de l’Armée de Terre (AT), selon ces pièces.

Rappelons qu’une session correctionnelle a débuté, lundi 12 décembre dernier, au Tribunal Militaire de Bamako, dont les affaires enrôlées concernaient sept militaires, un policier et deux civils. Les infractions à eux reprochées sont, entre autres, la violation de consignes générales militaires, de détournement d’armes de guerre et de munitions par recel et d’escroquerie, « l’organisation de cette audience correctionnelle entrait dans le cadre de la lutte contre l’impunité au sein des Forces de Défense et de Sécurité maliennes (FDS) « , a indiqué la DIRPA, sur sa page officielle.

Oumar BARRY

Source: l’Indépendant

 

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.