UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Célébration de la fête de Noël: Les fidèles chrétiens prient pour la paix et le vivre-ensemble

Les chrétiens du Mali à l’instar du reste du monde ont célébré la naissance de Jésus Christ. L’Eglise évangélique protestante de Bamako-coura a magnifié cette fête de fin d’année sous le thème :  » Jésus, Prince de la Paix « . Lors des festivités du réveillon, dans la nuit du 24 décembre, les fidèles, réunis à l’église, ont prié pour la paix et le vivre ensemble au Mali. La cérémonie a été marquée par la présence du ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes Mamadou Koné.

Dans son prêche, le Révérend pasteur, Pierre Dacko, a indiqué qu’en ce temps où notre pays et le monde vivent dans la guerre et l’insécurité,  » la paix est devenue une denrée très rare « .  Au motif que  » Satan, prince de ce monde ou encore prince de malheur entretient la guerre, la corruption et la désolation dans le monde. La recherche de la paix ne rencontrera véritablement le succès que lorsque les hommes se seront adressés au Prince de la paix qui est Jésus-Christ « . Avant d’appeler les fidèles à prôner la paix en toute circonstance.

Le Délégué Général, Nouh Ag Infa Yattara, qui a conduit la prière de la soirée, a prié pour « un Mali, guéri de tout mal « , résolument engagé sur la voix du développement. Il a également prié pour le Chef de l’Etat et les autorités du pays ainsi que les Forces de Défense et de Sécurité pour le retour de la paix et de l’intégrité du territoire national.

Le ministre des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes, Mamadou Koné, qui a tenu à être aux côtés des fidèles chrétiens pour cette importante célébration, a rappelé les principes de  » bon voisinage, de cohabitation et de solidarité entre Maliens « .

 » Le Mali a connu des religions depuis des siècles et a toujours bénéficié des coreligionnaires qui sont des frères et des sœurs qui se donnent la main pour bâtir leur pays. Toutes les religions prêchent la paix et demandent que les prêches se fassent avec courtoisie et délicatesse pour le bon climat social « , a déclaré le ministre Mamadou Koné, avant de souhaiter bonne fête à toute la communauté chrétienne. Des chants et poésies ont apporté un cachet particulier à cette cérémonie.

M.B.S

Source: l’Indépendant

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.