UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

S’insurgeant contre la prolongation des contrats de Veritas BIVAC: La section syndicale du Commerce prévoit une série d’actions de protestation

Dans le cadre de la gestion du Programme de vérification des importations (PVI), la section syndicale du Commerce menace d’aller en grève. Face à la volonté de certains cadres de prolonger discrètement les contrats de la société française Veritas BIVAC, qui s’occupait de la vérification documentaire sans raison valable, la section syndicale de la DGCC tape du poing sur la table.

Selon le Secrétaire général de la Section Syndicale du Commerce, Nouhoum Sidibé, le tripatouillage qui existe autour de la gestion du Programme de vérification des importations (PVI) qu’ils ont toujours dénoncé continue.

A ses dires, il s’est aggravé ces derniers temps avec la fin des contrats de la société française Veritas BIVAC.

Le secrétaire général explique qu’après l’octroi de trois contrats de près de 60 milliards de FCFA en 2018 à la société, pour cinq ans, ses prestations n’ont eu aucun impact positif sur l’économie malienne. Au terme de ces contrats, certains cadres vereux cherchent à prolonger discrètement les contrats de Veritas pour des raisons inavouées.

Face à cette situation, la section syndicale n’entend plus croiser les bras et laisser quelques cadres dilapider des milliards de l’Etat. Ainsi, elle prévoit une série d’actions pour se faire entendre. Il s’agit notamment d’une conférence de presse, d’une assemblée générale pour entériner un préavis de grève dans les prochaines semaines.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant

Copyright © L'indépendant 2020 | Newsphere by AF themes.